Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Un joli livre : "L'armoire des robes oubliées" de Rikka Pulkkinen...

26 Août 2018 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Lire

Ce roman m'a été prêté par mon amie Cathycat du blog "La new cathzette".

Informations pratiques :

Roman de la Finlandaise, Rikka Pulkkinen, paru en 2012 aus Editions Albin Michel et en 2013 en Livre de Poche. Sélectionné pour le Prix des Lecteurs 2013. 423 pages. Prix : 17 €.

 

 

La 4ème de couverture :

 

Elsa, la grand-mère d’Anna, est atteinte d’un cancer foudroyant. Entourée de ses proches, elle compte bien profiter de chaque instant, de chaque plaisir, jusqu’au bout : les rayons du soleil, les bains de mer, ou le corps de Martti, son mari depuis plus de cinquante ans, contre le sien. Mais Anna découvre que derrière ce mariage heureux se cache un drame qui a marqué à jamais tous les membres de sa famille. C’est une vieille robe oubliée dans une armoire, trouvée par hasard, qui va réveiller le passé...

 

Encensé par la critique finlandaise, ce roman émouvant allie avec grâce fraîcheur et puissance, légèreté et profondeur. Corinne Renou-Nativel, La Croix.

Dans un style simple, mais sans facilités, Riika Pulkkinen sait décrire très exactement les différents âges du bonheur et de la souffrance. Nils C. Ahl. Le monde des livres.

 

 

Mon ressenti :

J'ai eu un peu de mal au début avec les prénoms des protagonistes : Eleonoora, Eeva, Kerttu, et les lieux que je n'arrivais pas à prononcer : Töölö, Tammilehto, Kuhmo.

Elsa, la grand-mère est en train de mourir du cancer, courageuse et entourée de ses proches. Sa petite-fille, Anna, va découvrir chez elle une robe oubliée par Eeva qui a été la maîtresse du grand-père. Elle va alors reconstituer (ou imaginer ?) la vie de la rivale.

Les chapitres alternent récits au présent (en 2010) et au passé (dans les années 60). Tantôt c'est Anna qui raconte, tantôt Eeva...

 

Ce roman parle de la vie d'une famille, de ses bonheurs, de l'amour entre des filles et leur mère, une fillette et sa nourrice, un homme et deux femmes. Il nous fait aussi découvrir un peu la Finlande.

 

 

 

Un extrait :

"L'enfant naît, sa mère apprend à le connaître, petit à petit, année après année. Et puis viennent d'autres gens, sous l'influence desquels il devient un étranger".

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
M
On sent une vraie complicité familiale et le temps qui passe amène sa dose de nostalgie Ce que j'écris en ce moment aborde ce thème. Accepteras-tu d'en être ma bêta lectrice quand je l'aurai fini bien sûr ?
Répondre
É
Bien sûr ! Avec plaisir !
C
merci pour cette idée lecture, je note. bises.celine
Répondre
R
Ah oui merci de l'avoir lu pour nous
Répondre
K
Merci pour ton ressenti ! bon lundi
Répondre
C
Merci du partage, Brigitte ! Bon début de semaine ! Bisous♥
Répondre
K
Je note ce livre qui a l'air bien.
Bisous Brigitte
Répondre
A
Livre plus qu'intéressant! Mais hélas, j'ai cru en ouvrant ton article que nous allions voir tes robes à toi, celles que tu avait mis dans le fond d'une armoire quand tu avais 20-25 ans! Je ris pas, les miennes, je les ai mises au fond d'un coffre qui m'a suivi dans tous mes déménagements... et que je n'ai pas ouvert depuis.... 1966! Comment sont-elles maintenant?.... Je t'embrasse, Gisèle
Répondre
É
J'en ai gardé quelques unes et parfois le tissu, usé, se déchire. Bisous Gisèle
D
de jolis atouts romanesques
Répondre
C
bonjour
ce que je crains souvent en commençant un livre, le nombre de personnages important est leur nom, en ce moment ce sont des noms allemands à rallonge !!
bisous
Répondre
R
je sais pas mais celui-ci ne m'attire pas plus que ça.....va savoir pourquoi. Bisoussss
Répondre
F
une façon de voyager et de découvrir une famille...
bisous
françoise80
Répondre
M
En effet, des prénoms très originaux... Merci du partage! Bise, bon dimanche tout en douceur!
Répondre
C
Une lecture qui ne retient pas mon attention .
Bises bon dimanche
Répondre
L
un des plaisirs de la lecture de découvrir d'autres pays
Répondre
É
Tout à fait, Laura !
C
Je n'avais pas pu m'accrocher mais je vois que tu as réussi et qu'en plus tu as aimé le livre. Bravo ! Bisous
Répondre
É
Merci à toi de me l'avoir fait découvrir et prêté. Bisous
M
C’est un roman qui m’a beaucoup plu et j’ai aimé les histoires de l’amante et de la fille qui se ressemblent et se croisent. Un bon souvenir de lecture.
Répondre
É
Merci pour ton ressenti, Mimi. Je n'avais pas perçu cette ressemblance. Bisous
L
une belle trame pour ce roman qui sort de l'ordinaire-
la robe de la maitresse du grand-père ! quelle bonne idée-
bisous du dimanche-
Répondre
M
Vu à la médiathèque, j'avais hésité
Répondre
M
Voilà un roman que j'avais noté mais que je n'ai jamais lu, ne l'ayant jamais croisé en médiathèque...A voir donc, à l'occasion, tu l'as apprécié malgré un démarrage difficile. C'est vrai que les prénoms sont imprononçables ! Moi dans ce cas je ne cherche pas à les lire mais j'en fais une sorte de photographie ce qui m'aide beaucoup à savoir qui est qui !! bisous et bon dimanche, je reste encore une semaine en demi-pause, j'ai trop de choses à faire à la maison mais je visite mes blogs préférés...
Répondre
É
C'est ce que j'ai fat par la suite : arrêter de chercher à lire et prononcer les noms. Bisous