Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Une bonne nouvelle par jour -          le blog d'écureuil bleu

Disparition des dernières cabines téléphoniques...

24 Janvier 2016 , Rédigé par ecureuilbleu Publié dans #Se souvenir

Les 65 000 dernières cabines téléphoniques qui restent en France vont être démantelées.

Après 132 ans de bons et loyaux services, elles n'étaient pratiquement plus utilisées depuis 15 ans.

Ce parc vieillissant et souvent vandalisé était devenu un goufre pour Orange qui dépensait 8 millions d'euros par an pour son entretien, et aurait dû en débourser 300 de plus pour les mettre aux normes et les rendre accessibles aux handicapés.

Les porteurs de téléphones portables sont passés de 280 000 en 1994 à 1 million en 1995, 63 millions en 2010 et 89,3 millions aujourd'hui (1,2 téléphone par Français), ce qui a fait chuter l'utilisation des publiphones et explique leur mise au rebut.

La 1ère cabine téléphonique est apparue en France en 1881, 5 ans après l'invention du téléphone par Alexander Graham Bell.

Pendant longtemps ces publiphones ont été le monopole des bureaux de poste et gares : guérites en chêne capitonnées.

Les premières cabines fermées et vitrées ont été installées en 1975. D'abord à pièces elles furent souvent vandalisées, avant d'accepter les cartes à partir de 1992.

Il y en a eu jusqu'à 300 000 sur le territoire, en 1997.

Source : article de Sylvain Cottin pour le journal Sud-Ouest.

 

Je me souviens des cabines en bois, dans les bureaux de poste. Il fallait obtenir un numéro de cabine puis attendre qu'elle se libère avant de pouvoir enfin téléphoner. 

Je me rappelle d'un publiphone en verre près de la plage et du puits artésien à Arès d'où je "téléphonais" à ma grand-mère quand nous étions en vacances et elle, chez elle à Monflanquin. Avec 1 franc j'avais juste le temps de lui dire Bonjour et que tout allait bien... Mais elle était contente et moi aussi...

Cette cabine a été enlevée il y a peu...

Dans les films, ces publiphones avaient souvent un petit rôle, servant à tous ceux qui voulaient appeler quelqu'un sur écoute, sans se faire repérer.

Ou bien à nous faire rire, lorsque quelqu'un se retrouvait coincé dedans...

Les bavards monopolisaient les cabines, créant parfois de vraies files d'attente, et des mouvements d'humeur... 

Il y a eu aussi les collections de cartes téléphoniques, certaines étant très jolies...

Des souvenirs disparaissent avec elles...

Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
C
Et nos petits coeurs qui battaient à la simple vue d'une cabine téléphonique, lorsque ns étions en vacances, loin de notre amoureux. On se disait Vite vite un moment de liberté et je file ds cette cabine. Aujourd'hui, c'est beaucoup plus simple ...
Répondre
É
Oui c'est beaucoup plus simple de rester en contact avec ceux que l'on aime de nos jours. Bon après midi Carine-Laure
F
Docteur "Who" ne pourra bientôt plus voyager dans le temps?
Répondre
É
Quel dommage pour lui ! Bon après-midi Pierre !
B
Bonsoir. Souvenirs...Très sympa cet article, merci!
Répondre
E
Souvenirs , souvenirs. Merci pour ce partage. J'aimai bien ces cabines téléphoniques.......
Bises
Répondre
F
Ils viennent d'enlever la seule que nous avions dans le village . Les espions ne pourront plus s'en servir !
Ce sont des souvenirs sympathiques finalement avec ces cabines qui disparaissent .
Bisous
Répondre
D
Une autre époque qui part au rebut,
article fort intéressant,
bises.
Domie
Répondre
L
Un autre monde !
Répondre
C
N'oublions pas les cabines à côté des toilettes dans les restaurants et les bars ...... sais-tu que mes grands-parents vivaient eux aussi à Monflanquin, où j'ai passé toutes les vacances jusqu'en 72 ? Bonne soirée
Répondre
É
Bonsoir Croc. Tes grands-parents devaient connaître les miens. Ma grand-mère était institutrice et mon grand-père plombier-zingueur... Bonne soirée
M
Ah souvenirs! une époque s'en va, vive 2016!
Répondre
M
Je me souviens aussi des cabines téléphoniques en bois de la petite poste d'où j'allais téléphoner à ma famille car en arrivant, jeune maman dans le petit village de Provence où j'ai habité 20 ans et élevé mes enfants, il nous avait fallu presque deux ans pour obtenir un numéro vacant alors que la ligne existait...(les numéros étaient alors attribués en priorité pour les urgences : médecins, infirmières, artisans...). Les jeunes d'aujourd'hui y croient à peine...
Répondre
É
Cela parait effectivement difficle à croire pour ceux qui sont nés avec le umérique. Bonne journée Manou
J
je me souviens aussi du temps infini entre la demande de ligne et l'installation à la maison...
Répondre
É
Oui, Josette c'était infiniment long pour obtenir une ligne. Bisous
C
En Belgique, ils ont enlevé la dernière cabine téléphonique il y a quelques mois..
J'ai jamais eu l'occasion d'en utiliser..
Répondre
É
Bien sûr, tu es trop jeune pour cela. Bonne journée Caroline
R
Comme tu le dis tout disparait, progrès oblige, mais que de souvenirs à attendre l'appel parfois pour savoir si on sortait en surprise partie !!!! je suis nostalgique de ces cabines .... bises
Répondre
É
Et oui, c'était une autre époque. Maintenant il y a les SMS pour dire si l'on vient ou pas. Bisous Rolande
L
Le passé s'efface tout doucement... mais ce ne sont pas les cabines que je regrette le plus je ne m'en suis pas servi une seule fois. Bisous
Répondre
É
Pas une seule fois ? Tu m'étonnes Chantal... Bisous et bonne journée
N
Et avec elles pleins de souvenirs qui leurs sont attachés. C'est fou quand même. Beau dimanche, Brigitte, et gros bisous.
Répondre
P
oui j'ai encore en mémoire ceux de la poste et les cabines extérieur
bien pratique à l'époque
bises
Répondre
Q
J'ai encore quelques cartes téléphoniques, devenues caduques lors du passage à l'euro...
Je crois que c'est dommage de toutes les enlever... c'est un peu de notre histoire qui disparaît.
A l'époque où nous n'avions pas de téléphone, elles étaient importantes et sûrement moins vandalisées qu'aujourd'hui.
Bisous et douce journée.
Répondre
É
Bonjour Quichottine. C'était les monnayeurs qui souffraient autrefois mettant les cabines hors fonction, puis les combinés ont été arrachés, les vitres brisées. Dommage...
F
notre patrimoine disparaît peu à peu!!
bises
françoise
Répondre
P
Bonjour,

Eh bien, c'est une partie de notre patrimoine qui disparait...Je collectionnais les cartes téléphoniques...J'appelais aussi ma mamie en vacances...et la cabine était bien pratique lorsque j'étais étudiante et que je n'avais pas encore de portables...

Bon dimanche,
Répondre
É
Pour moi aussi, Pierrette, elles ont été très utiles. Bonne journée
P
Au fait, j'ai vu des gens qui les transformaient en abri à livres...A tenter!
L
une page se tourne-
je me souviens de la cabine quand nous n'avions pas encore le tél chez maman - il fallait de la monnaie-
et oui souvent vandalisées , dommage !!
bisous et bon dimanche-
Répondre
C
Les cabines téléphoniques... à la fin c'était un calvaire de les utiliser tellement elles puaient !... C'est un bon souvenir aussi, quand mes grands-parents appelaient d'Annecy (leur lieu privilégié de vacances) pour dire qu'ils étaient bien arrivés ou donner des nouvelles et passaient plus de temps à dire je n'ai plus de pièces, ça va couper, on t'embrasse (bis ou ter)... ça m'amuse aujourd'hui...
Merci d'avoir réveillé ces souvenirs... Bisous et beau dimanche à toi.
Répondre
É
Bonjour Cathy. Elles ont eu leurs jours de gloire... Bisous
R
C'est triste car en fait c'est un petit patrimoine de vie
On aurait pu y déposer des livres à l'abri
lA LECTURE DE RUE
J'aime l'idée mais il vaut mieux détruire pour certains
Dommage !
Répondre
C
Oh oui !!! c'est une bonne idée ça !!! :-)
J
Eh oui le GSM détrône... !! Chez nous pareil je n'en vois plus !! Bises
Répondre
K
les temps changent ! bonne journée
Répondre
M
c'était pratique pour ceux qui n'avaient pas de téléphone, mais de jours peu ne doivent pas en avoir......il y a des forfaits pas chers....et ces cabines n'étaient pas très hygiéniques, pour les cartes j'en ai quelques unes, comme les pins, il y a eu un engouement, qui est vite tombé à l'eau.....passe une bien douce journée
Répondre
É
L'engouement pour les cartes aduré plusieurs années quand même, contrairement aux pin's... Bonne journée
M
je ne suis pas une accro du portable, mais c'est bien pratique quand même !
Répondre