Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 octobre 2018 3 17 /10 /octobre /2018 05:00

Lors du dernier apéritif littéraire au Cap-Ferret auquel j'ai participé Cathy a présenté "Dix-sept ans" d'Eric Fottorino.

J'avais beaucoup apprécié "L'homme qui m'aimait tout bas" du même auteur et j'ai emprunté ce roman à Cathy..

Informations pratiques :

Roman d'Eric Fottorino (ancien Directeur du Monde et romancier) paru en juin 2018 aux Editions Gallimard. 263 pages. Prix : 20,50 €.

 

 

La 4ème de couverture :

«Lina n’était jamais vraiment là. Tout se passait dans son regard. J’en connaissais les nuances, les reflets, les défaites. Une ombre passait dans ses yeux, une ombre dure qui fanait son visage. Elle était là mais elle était loin. Je ne comprenais pas ces sautes d’humeur, ces sautes d’amour.» 
Un dimanche de décembre, une femme livre à ses trois fils le secret qui l’étouffe. En révélant une souffrance insoupçonnée, cette mère niée par les siens depuis l’adolescence se révèle dans toute son humanité et son obstination à vivre libre, bien qu’à jamais blessée. 
Une trentaine d’années après Rochelle, Éric Fottorino apporte la pièce manquante de sa quête identitaire. À travers le portrait solaire et douloureux d’une mère inconnue, l’auteur de Korsakov et de L’homme qui m’aimait tout bas donne ici le plus personnel de ses romans.

 

 

Mon ressenti :; 

Après nous avoir parlé de Michel, son père adoptif dans "L'homme qui m'aimait tout bas", l'auteur nous raconte ici sa relation difficile avec Lina, sa mère, qui l'a eu à 17 ans.

La vie a cabossé Lina qui a eu une fille après Eric et n'a pas pu la garder. Du coup elle n'a pas su donner de tendresse à son aîné, ni lui montrer son amour.

 

J'ai apprécié l'évocation par l'auteur de lieux que je connais : Bordeaux, La Rochelle, Barbezieux, Nice, et le partage de souvenirs entre la mère et le fils...

Ce roman est bien écrit et certains passages sont touchants.

Mais j'avais été plus émue par "L'homme qui m'aimait tout bas". Dans celui-ci la relation entre l'auteur et son père adoptif est devenue banale alors que celle avec son père biologique semble importante. 

Sa quête d'identité jusqu'à revenir sur les lieux où il est né et où sa mère n'était qu'à lui m'a parue un peu longue.

La fin est belle. Eric retrouve enfin sa petite maman... 

 

 

 

 

 

 

Quelques extraits :

- J'ai pensé à appeler Lina. Chaque jour je pense à l'appeler. Chaque jour je ne l'appelle pas.

- J'ai imaginé qu'elle avait encore dix-sept ans et qu'elle me raconterait tout depuis le début. Que nos vies allaient recommencer. Que ma confiance renaîtrait.

- Papy Jean parlait couramment le sanglier, mieux que le langage des hommes, et des pères à leur fille.

- L’amour de ma mère, je ne l’ai pas senti. Il a manqué une étincelle. Sur l’adolescente qui attendait la délivrance, elle ne m’a jamais éclairé. Trop coupable pour articuler un mot. C’est dans ce silence que nous nous sommes perdus. Le silence. Il est devenu notre marque de fabrique. Depuis toutes ces années, ne rien se dire a été notre mode unique de conversation

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Matatoune 18/10/2018 07:31

Un de mes prochains, mais pas tout de suite ! Je suis intriguée par ce secret de famille qui se révèle entre la poire et le fromage ( juste une expression ! ) mais dont les dégâts ont retenti bien avant sa révélation ! Merci pour ce partage !

écureuil bleu 19/10/2018 11:54

Bonjour Matatoune. Je te le conseille même si j'ai préféré l'hommage à son père adoptif. Bonne journée

colettedc 18/10/2018 04:02

Merci Brigitte pour ta belle présentation et ton appréciable ressenti ! Bon jeudi ! Bisous♥

chevrette13 17/10/2018 18:47

oups j'ai oubliée : des nouvelles de ce vol ?? as-tu récupéré quelque chose ??

lemenuisiart 17/10/2018 18:41

C'est bien, il a bien raison de petit.

Chaud devant ,je cuisine 17/10/2018 18:02

En ce moment je ne suis pas en mode lecture ...
Bisous bonne soirée

chevrette13 17/10/2018 17:42

bonsoir
plutôt rare je pense chez un homme, ces confidences..
Bisous

ruthiebear 17/10/2018 15:55

I like how you explored the strong emotions of this story. Friendship

Renée 17/10/2018 15:27

ça doit être un livre poignant...Bisous Brigitte

virjaja 17/10/2018 14:58

je ne le connaissais pas, mais ce n'est pas ce que préfère comme histoire... gros bisous Brigitte. cathy

Nell 17/10/2018 13:55

Un auteur inconnu en ce qui me concerne, Brigitte, mais tu en parles très bien. Bisous et douce journée

danièle 17/10/2018 13:30

Je n'ai jamais rien lu de cet auteur, tu me donnes envie de le découvrir.
Bonne journée, bises

françoise80 17/10/2018 13:21

je ne connais pas cet auteur.. à découvrir..
bisous
françoise80

domi 17/10/2018 11:57

intéressant, néanmoins sans plus

Livia 17/10/2018 11:38

Je n'ai lu aucun des romans de cet auteur, celui-là a l'air bien. Bisous

autobiographie 17/10/2018 11:29

un hommage d'un fils à sa mère... très beau et... amusant: Ariane Grimm a fait la même chose en archivant pour moi tout ce qu'elle a écrit, y compris ce que j'ai fait de mal... et qui est publié (je ne pouvais pas m'en empêcher). Bonne journée, Ecureuil

écureuil bleu 19/10/2018 10:57

C'est plutôt toi qui rend hommage à ta fille en publiant ses journaux. Bonne journée et bisous Gisèle

manou 17/10/2018 11:25

La médiathèque vient de le commander alors je le lirai c'est sûr d'autant plus que j'avais beaucoup aimé "L'homme qui m'aimait tout bas". Bisous et merci pour cette présentation

écureuil bleu 19/10/2018 10:51

Il y a des passages très émouvants dans celui-ci mais j'ai préféré l'hommage à son père adoptif. Bisous et bonne journée

Quichottine 17/10/2018 10:58

Pour l'instant, je n'en ai lu aucun.
Merci pour ton avis de lectrice.
Bisous et douce journée.

l'Univers d'Erika 17/10/2018 09:47

Je ne connais pas les romans écris par Eric Fottorino.
Je me le note, car c'est le style que j'aime lire...
Bonne journée
Bisous

écureuil bleu 19/10/2018 10:49

Merci Erika et bisous

laura 17/10/2018 09:42

un auteur et journaliste que je respecte

Pascale MD 17/10/2018 09:35

Pas trop d'inspiration sur ce sujet, merci en tous cas pour cette proposition de lecture.
Bise et bonne journée

Mimi 17/10/2018 09:15

Un livre que j’ai déjà croisé souvent et que j’ai noté sur ma liste. Et je le maintiens... Merci Brigitte et belle journée.

eliane roi 17/10/2018 09:05

Tu as raison de lire, Ecureuil bleu, c'est mieux que regarder la télé. Regarde dans tes messages "indésirables", j'ai essayé de t'écrire plusieurs fois par l'intermédiaire de la case "contact", mais visiblement ça ne marche pas. Moi, tous mes commentaires arrivent dans mes "indésirables" depuis longtemps. Très cordialement. Eliane.

écureuil bleu 19/10/2018 09:13

Je t'ai répondu depuis, Eliane. Bonne journée

jill bill 17/10/2018 08:51

Une naissance hâtive bouleverse la vie d'une jeune fille... une seconde naissance, était-elle voulue... merci Brigitte, bises

écureuil bleu 19/10/2018 09:06

Les deux n'étaient pas voulues mais la jeune femme aurait aimé les garder. Bonne journée et bisous

missfujii. 17/10/2018 07:20

C'est toujours agréable de lire un livre évoquant des endroits que l'on connait

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

Mon blog de tutoriels : "Merci mes petits doigts"

 

Découvrez les dernières participations au Café Thé :

- Café Thé n° 114 - "Les godillots..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 115 - "Au pied de mon arbre..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 116 - "Voudriez-vous voler comme elle ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 117 - "Votre feuilleton ou série préférés..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 118 - "Oeuvre éphémère en yaourt..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 119 - "Les signes annonciateurs du printemps..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 120 - "A quoi pensent les animaux alors que nous sommes confinés ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 121 - "En mai, fais ce qu'il te plait..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 122 - "Vos prochaines vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 123 - "La fontaine de Dame Grenouille..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

- Café Thé n° 124 - "Votre autoportrait..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

- Café Thé n° 125 - "Un livre qui vous a fait rêver lorsque vous étiez enfant..." en cliquant ICI

 

Participez au Café Thé n° 126 - "Cygnes en vol..." en cliquant LA jusqu'au 31 octobre 2020.

 

Pour voir ou revoir de plus anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty, Mansfield, Durgalola, Erika, Fanfan et Pierrette... Il est chez Manou, et partira ensuite chez Céline, puis chez Françoise......

 

Mon profil sur Babelio.com
 

Badge Lecteur professionnel

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.