Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 août 2020 7 16 /08 /août /2020 05:00

Il y a des bugs sur Overblog (hébergeur de ce blog) depuis le début de l'année.

Si vous n'arrivez pas à déposer un commentaire, vous pouvez aller le faire sur mon second blog, sur Eklablog, en cliquant ICI, ou bien utiliser un autre navigateur (cela fonctionne sur Edge et sur Firefox) :

Je fréquente le blog de Carine-Laure Desguin depuis une dizaine d'années. Carine-Laure Desguin" aime sourire aux étoiles et dire bonjour aux gens qu'elle croise" ... Elle habite Charleroi, en Belgique, est infirmière à domicile, s'intéresse à la psychologie et a déjà écrit plusieurs romans ("Rue Baraka", "Putain de Pays Noir"). Elle est l'une des organisatrices du Salon du Livre de Charleroi, et a déjà publié de nombreux textes et poésies dans différentes revues littéraires.

 

J'ai lu et apprécié quelques uns de ses textes et elle m'a envoyé son livre, dédicacé. En échange je vais lui crocheter une casquette car elle les adore.

.

Informations pratiques :

Roman de Carine-Laure Desguin, paru aux Editions "Le lys bleu", en mars 2020. 264 pages. 19 €.

 

La 4ème de couverture :

Maubeuge. Michel Garnier, un enfant du pays devenu un écrivain à succès meurt d’une façon inopinée. Olivier Garnier, son fils, ne tarde pas à vendre les derniers livres de la bibliothèque personnelle de son père, auteur de plusieurs best-sellers. Jenny Dalooz, une jeune enseignante d’une trentaine d’années acquiert les livres de Michel Garnier dont elle était secrètement amoureuse. Entre les pages d’un des livres, Jenny Dalooz découvre un ticket de caisse sur lequel quelques mots sont griffonnés. Elle a alors l’intime conviction que la mort de Michel Garnier n’est pas accidentelle.

 

Mon ressenti :

Ce roman se déroule de nos jours, à Maubeuge.

Jenny Dalooz, professeur intérimaire de physique-chimie était une grande admiratrice de Michel Garnier, écrivain célèbre, qui vient de mourir d'une crise cardiaque. Elle achète à son fils les derniers livres de l'auteur à succès, et découvre un message dans  l'un d'eux. Alors elle se lance dans une enquête pour découvrir si Michel Garnier a été assassiné ou pas. Elle appelle à la rescousse ses deux parrains de coeur, Tonton et Tontaine, ainsi que sa cousine, la commissaire Xavière Delestienne. Et les meurtres vont se multiplier à Maubeuge.

J'ai apprécié les personnages, l'intrigue qui se tient, mais surtout le style de l'auteur. Les chapîtres sont courts. Il y a de l'action, un peu de sexe, de la fraîcheur et de l'humour.

Carine-Laure a une poésie bien à elle pour décrire et faire vivre ses personnages. J'ai parsemé son roman de nombreux papillons de papier, pour pouvoir retrouver les passages qui m'ont plu. Vous en verrez certains dans les extraits. 

J'ai aimé découvrir Maubeuge dans ses pages.

En la lisant, j'ai pensé à Boris Vian, pour ses descriptions, et aussi parfois à San-Antonio, pour sa gouaille.

J'ai passé un excellent moment avec Jenny, avec dans un petit coin de la tête la chanson de Zaz qui la poursuit, "La fée", et une envie de goûter ses bêtises à la pomme verte. Un seul regret : Tonton et Tontaine auraient mérité plus de place dans son roman...

Carine-Laure, "Moi aussi j'ai une fée chez moi"...

 

Quelques extraits :

- La nuit a replié ses ailes et baissé son thermostat, les soirées d'avril sont encore assez fraîches

- Oui, si vous voulez, marmonne-t"elle entre ses petites dents bien blanches, régulières comme un groupe de premières communiantes debout et droites devant l'autel

- Le hasard existe-t'il ? Comment s'habille-t'il ? De quel sourire maquille-t'il la destinée ? Donne-t'il un coup de pied à la grande horloge du temps ? Certains jours, on est en droit de se le demander, non ?

- La cartomancienne ressemble, avec sur le tissu de sa robe des taches jaunes et noires toit étirées, plus à une salamandre qui aurait grossi trop vite qu'à une cartomancienne susceptible de bondir dans le futur

- A ce moment-là, Jenny sent sa respiration se bloquer et son coeur frapper très fort, comme s'il allait sortir de sa poitrine.

- Les rayons du soleil se tapent sur son visage et il clignote des paupières

- Alors à ce moment précis, c'est comme dans un film vers la fin de l'histoire. Sauf que dans les films, il y a toujours une musique qui vous soulève le coeur et vous fait gonfler vos paupières. Juste comme ça, pour que des petites larmes s'échappent et prennent leur liberté.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

colettedc 16/08/2020 20:36

Merci Brigitte pour cette jolie présentation ! Super, cet échange livre-casquette ! Douce soirée de ce dimanche ! Bisous♥

Livia 16/08/2020 19:04

Ce livre me tente beaucoup, où peut-on se le procurer ? Bisous et belle soirée

.♥*¨*•.¸¸❤✿¸.¤*¨¨*¤.¸¸ 16/08/2020 18:21

et très bonne soirée ♥

Pat 16/08/2020 17:53

Jje ne connais pas du tout cette auteure. Merci pour la découverte

Renée 16/08/2020 16:35

merci pour cette sympathique présentation Brigitte douce fin de journée bisous

autobiographie 16/08/2020 16:20

BOnne idée de nous donner quelques extraits. Tu fais bien ton travail de reporter (ou de critique plutôt). Bonne journée, Gisèle

ecureuilbleu 17/08/2020 10:54

J'essaie toujours d'être objective... Bonne journée, Gisèle et bisous

Mel 16/08/2020 13:10

J'aime tes partages littéraires mais encore plus cet échange avec l'auteur ...qui doit être ravie de sa casquette..j'aurais tellement aimé ne pas habiter à l'autre bout du monde et pouvoir faire un échange de livres ac vous ...j'adore lire ...je dévorais jusqu'à 6 livres par jour ! Amitiés

ecureuilbleu 17/08/2020 10:51

Mais tu habites où ?

Céline 16/08/2020 11:31

C’est vraiment très tentant, je note !
Merci pour la découverte ! bon dimanche, bisous

Sedna 16/08/2020 10:34

un partage sympa.. je suis toujours à l'affût de recommandations de lecture

Anne 16/08/2020 09:28

C'est en quelque sorte, devenu une amie, un peu.
J'ai correspondu plusieurs fois avec certains écrivains, surtout Jacqueline Kelen, un peu C. Bobin, Alice Ferney et l'inoubliable C.Singer!
Là dedans, une à qui j'ai fait un cadeau...J'en parlerai bientôt d'ailleurs...

ecureuilbleu 17/08/2020 10:26

Bonjour Anne. Oui, c'est une amie virtuelle, que je n'ai jamais rencontrée mais que j'apprécie. Bonne journée

Petitgris 16/08/2020 08:39

Le titre du roman a fait sursauter l'ex-nordiste que je suis. Issue du pays noir je connais bien Maubeuge. De plus les passages que tu cites et ce que tu dis de l'écriture me donne très envie de me procurer ce livre et de découvrir Carine-Laure ! Merci du partage Passe un bon dimanche Brigitte Bisous

ecureuilbleu 17/08/2020 10:15

Bonjour Paulette. Je ne connais pas Maubeuge, sauf par la chanson de Bourvil : "Un clair de lune à Maubeuge". Bonne journée et bisous

Quichottine 16/08/2020 08:22

Les extraits et ce que tu dis de ce livre me plaisent beaucoup.
Je note pour un prochain achat, et je ferai un tour sur le blog de Carine.
Je ne suis pas certaine d'y être déjà allée.
Bisous et douce journée.

ecureuilbleu 17/08/2020 10:12

Bonjour Quichottine. Elle a un style bien à elle, très imagé. Bonne journée et bisous

Matatoune 16/08/2020 08:20

Belle chronique qui donne envie d'en savoir plus . Bonne journée ????

moqueplet 16/08/2020 07:26

tu es la première à me le dire....OB doit encore faire des siennes....voilà une journée qui commence avec un peu de fraicheur....fenêtres grandes ouvertes on respire mieux....je te souhaite un bien agréable dimanche

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

Mon blog de tutoriels : "Merci mes petits doigts"

 

Découvrez les dernières participations au Café Thé :

- Café Thé n° 109 - "Votre ou vos activités de loisir préférée(s)..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 110 - "Les coccinelles..." en cliquant ICI

 - Café Thé n° 111 - "Vos meilleures vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 112 - "Bouger en vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 113 - "Rentrée des classes..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 114 - "Les godillots..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 115 - "Au pied de mon arbre..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 116 - "Voudriez-vous voler comme elle ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 117 - "Votre feuilleton ou série préférés..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 118 - "Oeuvre éphémère en yaourt..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 119 - "Les signes annonciateurs du printemps..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 120 - "A quoi pensent les animaux alors que nous sommes confinés ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 121 - "En mai, fais ce qu'il te plait..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 122 - "Vos prochaines vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 123 - "La fontaine de Dame Grenouille..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

- Café Thé n° 124 - "Votre autoportrait..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

 

Participez au Café Thé n° 125 - "Un livre qui vous a fait rêver lorsque vous étiez enfant..." en cliquant LA jusqu'au 30 septembre 2020.

 

Pour voir ou revoir de plus anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty, Mansfield, Durgalola, Erika, Fanfan et Pierrette... Il est chez Manou, et partira ensuite chez Céline, puis chez Françoise......

 

Mon profil sur Babelio.com
 

Badge Lecteur professionnel

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.