Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 novembre 2014 7 02 /11 /novembre /2014 06:00
Les héritiers
Votez pour vos 3 participations préférées, en décochant la case 1 puis cochant les cases choisies
Participation n° 1
Participation n° 2
Participation n° 3
Participation n° 4
Participation n° 5
Participation n° 6
Participation n° 7
Participation n° 8
Participation n° 9
Participation n ° 10

Résultats

Pour ce 55ème Café Thé, je vous ai proposé de contempler ce tableau de 1887 d'Eugène Buland, baptisé "Les héritiers" et de nous raconter ce que ce tableau (ou ce thème) vous inspire...

Les héritiers

Les consignes étaient : Ecrivez, rimez, dessinez, brodez, scrappez, chantez, délirez, faites ce que vous voulez... Faites nous rire ou pleurer...

Vous êtes 10 à avoir participé.

Il s'agit maintenant de voter jusqu'au 30 novembre 2014 pour vos 3 participations préférées en utilisant le module de vote en haut à gauche.

 

Participation n° 1 :

Les héritiers sont fatigués,
harassés par ces années
passées à se demander
de quoi ils allaient hériter...
Ils sont arrivés à pied,
par l'espoir galvanisés.
Le notaire leur a parlé...
Le grand coffre déverrouillé,
les héritiers ont regardé...
Dans le coffre un pied de nez
que tonton a griffonné
en 3 mots: "Persévérez!"

 

Participation n° 2 :

La déception...



Silence de mort

Autour d'un coffre-fort...

On entendrait mouche voler

Dans la pièce aux volets

Ouverts

Sur des visages austères...

Décès du frère aîné Malcolm

Vieux jeune homme

Chaste, cru t-on, tel un moine

Qui laisse, croit-on, son patrimoine

A la fratrie réunie

Raide comme bougie...

Pas même un bâtard

Pour réclamer sa part.

La porte ouverte

Les cinq font la découverte

En restent muets sur leurs fesses

Comme un dimanche de messe...

La soeur, bonne soeur

Les frères, docteur, ingénieur, imprimeur, chercheur,

N'en reviennent pas... !

Sa collection de soldats

En plomb, ses Pieds Nickelés,

Beau pied de nez

Aux héritiers déçus...

Car il laisse ses ronds écus

A Claude, une prostituée

Lui à qui on aurait donné

Le bon Dieu sans confession

Bedeau de profession

Pas en eur, de la famille la tare

Le noir canard...

 

Participation n° 3 :

Quand mon tour sera venu,

de tout là-haut dans les nues

qu'il me serait bon de voir

non pas d'hypocrites désespoirs

ni de vils et tristes grippe-sous

compter et partager mes sous,

 

mais que ceux qui pour moi

ont eu de l'amitié ou de l'amour

aient un vrai et sincère émoi

et dans leurs coeurs pour toujours

me gardent une toute petite place,

 

je ne demande pas d'autre grâce.

 

Participation n° 4 :

Les héritiers

Ils étaient tous réunis
Avec des espérances de nantis
Ils restent cois totalement hébétés
Finalement ce n’était pas gagné
A voir la tête des héritiers
Quand le notaire a annoncé
Que le coffre était vidé
Juste quelques papiers
Des cadres vides
Un tapis roulé
C’est certain que le chaudron servira
Pour la soupe à la grimace

Donc le père était ruiné
Ils auraient du s’en douter
En voyant les scellés
La femme venue avec son panier
Près de son mari s’attendait au magot
Ça devait être une belle journée
Ils ont leurs yeux pour pleurer
Le notaire avec son dossier
A un petit air amusé
Et les oncles dubitatifs
Iront se rhabiller
Qui sait lequel des deux
sera le prochain héritier !

 

 Participation n° 5 :

LES HERITIERS

 

 

Je suis monté la haut au ciel il y a tout juste une semaine et je peux voir de la haut tout ce qui se passe en bas chez vous les vivants.

 

Aujourd’hui en tenue noire,  tels des vautours guettant leur proie,  ils sont là tous réunis autour du notaire pour l’ouverture de mon coffre : Mon fils qui depuis plus de dix ans ne me donnait plus de nouvelles, ma sœur la vieille grenouille de bénitier qui me traitait de mécréant et mon  frère un petit rond de cuir qui me haïssait par jalousie.  Il y a même Rodolphe un ex ami qui est parti avec Alice ma femme. Il doit croire que je lui ai légué quelques uns de mes biens pour le remercier de m’avoir débarrassé de cette hystérique d’Alice. Je m’amuse de voir leur déception. Ils ont toujours cru que j’étais très riche, en fin de compte j’étais totalement fauché et j’ai déposé tous mes objets de valeur au mont de piété, ma maison est en viager.  Couvert de dettes, je ne voulais pas finir dans la rue et je me suis suicidé pour ne pas leur donner à tous ce plaisir de voir ma décadence.

 

Revenons sur terre. La partie basse du coffre n’a pas encore été ouverte, je savais bien qu’ils ouvriraient en premier le haut. Je vois qu’ils espèrent encore y trouver quelques subsides, une pluie de louis d’or, un testament caché ou quelques objets de valeur…. Le notaire a déposé sur la table le papier sur lequel j’ai écrit de ma plus belle plume « Ne faites pas cette tête, mon testament est dans la partie basse du coffre et j’ai une surprise pour chacun de vous ici présent. Mon humour ne les fait pas rire du tout, bien au contraire, l’atmosphère est grave, le silence règne, chacun me maudit en son for intérieur et le notaire tarde à ouvrir la partie basse du coffre. Il se baisse soudain dans un religieux silence, manipule la serrure codée et tire sur la lourde porte. Un vacarme assourdissant retentit dans une gerbe de fumée et une pluie métallique. Le coffre a explosé, j’y avais placé une bombe de ma composition pour me venger de leur méchanceté qui m’a pourri la vie….. 

 

Je regrette mon geste néanmoins mais trop tard. Etant athée, je n’avais pas du tout pensé que j’allais les retrouver ici au ciel et que nous irons tous en enfer. On n’échappe pas à son destin. 

Participation n° 6 : 

Indubitablement

ah le dessous des sous
sens dessus deux sous
la belle aubaine
tout pouvoir sans rien faire
pouvoir s e faire la belle
belle belle en voulez vous
pour un sou
pour cent sous
en veux tu en voilà
en voile là
mariage d'argent 
mariage d'amour
finissent toujours sous les draps blancs
indubitablement
merci papa
merci maman

Participation n° 7 :

A table on ne rit pas
dans un petit poème, très court
Jacques Prévert nous conte une histoire
un jour
une histoire à sa façon
certes blasphématoire
mais que croyez-vous donc ?
c'était un poète un peu polisson
aimant la fête, la foire...
enfin, de cette histoire voici la vision :

Ils sont à table
Ils ne mangent pas
Ils ne sont pas dans leur assiette
Et leur assiette se tient toute droite
Verticalement derrière leur tête.
c'est malin !
ah le coquin !

et pour tout vous dire
savez-vous comment
ce poète, c'est le pire,
baptisa, ce mécréant,
cette amusette
bébête ?
"la Cène" c'est son nom...
ça nous embête ?
oh, le cochon !!!
pas grand-chose à voir avec le tableau
que nous montre Brigitte ?
c'est que je ne voulais pas que tombe à l'eau
son beau sujet qui nous invite
à gratter un peu notre cerveau

 

Participation n° 8 :

Les héritiers: cinq, trois filles et 2 garçons ;

l'héritage.... une maison de campagne avec jardin, cour, garage, hangar, puit
et dans cette maison un tableau qu'ils ont toujours vu là, accroché au mur du salon,
d'où venait-il ? mystère les parents n'en parlaient pas, fallait pas le dire qu'il était là,
pourquoi donc ?
un grand cadre doré que la mère nettoyait avec du blanc d'oeuf,
une jolie scène champêtre, la grand-mère et la mère, l'enfant, une poule,
ils le trouvaient joli, il a bercé toute leur enfance,
il a surtout une valeur sentimentale pour deux d'entre-eux,
et voilà le décès de la mère, et découverte de l'héritage.........
une donation a été faite il y a des années à deux filles sans que les autres en soient informés,
et devant notaire proposition de partage.... !
un ne se manifeste pas, bizarre car il est assez intéressé tous le savent bien,
les deux fanfaronnent, elles ont tout et espèrent ne rien donner aux autres,
un fils et une fille demandent et le tableau ?
pourquoi n'est-il pas porté à l'inventaire ?
Tiens les deux  filles savent d'où il vient et "cherchent à le rendre à d'éventuels héritiers..."

Pas de contestation si il est vraiment remis à ses propriétaires,
d'autant qu'il semble que ce soit une copie  d'un peintre Hans Thoma, peint en 1868,
alors question : pourquoi une copie est entourée de tant de mystères ...?

il y a bien d'autres interrogations au sujet de cette donation, 
ce n'est pas tellement la valeur en argent  qui est en cause,
mais la façon dont cela s'est fait au détriment des autres qui pourtant s'attendaient à
des problèmes au moment de la succession.

Alors succession vous dites ?  toujours difficile de s'y retrouver les notaires le savent bien eux  !
Participation n° 9 :
-Asseyez vous mesdames et messieurs.Madame Moulinsart a prévu que je  donne,lors d e l'ouverture du testament, un présent personnalisé à chacun....Hmmm....Néanmoins....vous connaissez le sens d e l'humour dont elle faisait preuve...est il nécessaire que je vous mette en garde?Cet humour était souvent grinçant...
-je vous en prie, Maitre Plinlêposch,minauda la soeur cadette en se tamponnant les yeux de son mouchoir brodé, tentant de camoufler derrière la fine baptiste l'éclat un rien cupide de son regard...Ma défunte soeur avait un sens de la famille à toute épreuve!
-Voilà ce que je voulais dire,à toute épreuve...
-je n'ai guère le temps d e jouer aux devinettes, tonna le cousin..Nous sommes là tous les deux, les deux légataires, finissons en et remettez nous ce qui nous est dû...
-Madame Auxdettes,je vous remets donc ceci (il présenta un petit  coffret en bois simple auquel était accrochée une petite clé)...Ceci est accompagné d'un billet sur lequel votre soeur défunte a écrit....Hmmm...à ma soeur chérie qui fit toujours la sourde oreille quand j'ai eu besoin d'elle....

Il sembla que la légataire n'entendît point le contenu du message,occupée qu'elle était à faire jouer la serrure,qui, d e mauvaise qualité, était quelque peu grippée.

-Quant à vous, Monsieur Jean Veuzencorplusse,cousin d e la défunte, voici(il tendit une boite à priser d e qualité médiocre à l'homme ventripotent qui s'en saisit avidement).Madame Moulinsart y a joint ceci:" à vous mon cousin dont les dents longues et acérées rayèrent mon plancher depuis des années"

Dans la première boite,la soeur découvrit...un sonotone 
Dans la seconde,le cousin fit l'acquisition du...dentier d e la défunte...

-mêmêmêêêê...bêla la première
-çà ne s e passera pas comme çà!vociféra le second....mais les actifs?les terres?l'immobilier?
-Les bijoux?les oeuvres d'art?l'assurance vie?
-hmm....unique héritier d e tout ceci l'orphelinat de la ville...."pour les sans famille, comme moi" a dit la défunte en ajoutant que vous comprendriez sûrement.....
Participation n° 10 :

Les héritiers 

Après la mort du père, 

Les héritiers  sont  là,

Tout de noir vêtus.

Visages impassibles,

L’air grave,

Ils attendent, 

Dans le clair obscur.

Mais à quoi donc pensent-ils ?

Aux biens laissés, 

Dont ils vont bientôt jouir ?

A la mort qui vient de frapper ?

Ont-ils du chagrin ?

Nul ne le sait !

Ils attendent !




Partager cet article

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Caféter
commenter cet article

commentaires

khanel3 03/11/2014 12:10


Voté !!! bonne journée

lemenuisiart 02/11/2014 21:19


Je viens de voter une belle sélection


A bientôt

Sonyaaaaaaaaaaaaaaa 02/11/2014 18:47


de très belles particpations


j'ai voté


ti bo et douce soirée


 

ecureuilbleu 13/11/2014 20:43



Merci Sonya et bonne soirée ! Bisous



cathycat 02/11/2014 14:13


J'ai voté ! mais toutes les participations sont excellentes !!! voici un sujet qui fait beaucoup parler... Bisous

ecureuilbleu 13/11/2014 20:43



Merci Cathy et bonne soirée



fanfan 02/11/2014 14:11


A voté! Bisous

Pascal 02/11/2014 13:38


Bonjour Ecureuilbleu,


Cette fois-ci, tu dois être contente car il il y a pléothore de candidats. Mais le problème maintenant c'est pour voter car voter pour seulement trois ça ne fait pas beaucoup. Comment faire ? je
reviendrai et relirai encore plus attentivement mais ce ne sera pas simple. Il y a en trop qui me plaisent.


Bon dimanche après midi, repose toi. Bisous.


 

ecureuilbleu 13/11/2014 20:11



Bonsoir Pascal. Il y a eu beaucoup de participations et j'en suis ravie. Bisous



Quichottine 02/11/2014 11:41


Bravo à tous les participants !


Pas facile de départager... mais j'ai voté.


Bisous et douce journée.

LADY MARIANNE 02/11/2014 09:13


de belles participations-
mais je dois décocher le 1 puis je coche mes 3 choix et ça ne se valide pas-
je suis revenue 3 fois voter ?? impossible-
je repasserai
Bisous et bravo tout est super !!

ecureuilbleu 13/11/2014 20:10



Bonsoir Lady marianne. As tu réessayé depuis ? Car a priori iln'y a pas de problème. Bisous



jill bill 02/11/2014 08:53


On a le choix Brigitte autour de ce tableau qui a délié les plumes.... merci, bises de JB

mamazerty 02/11/2014 08:29


et bien dis donc, ce sujet j'espère a engendré surtout des fictions, sinon c'est à croire que nous n'avons pas confiance en nos peut être héritiers!!!!!ouh,quels noirs tableaux!!!!mais j'ai
souri....et aussi été émue....Bisous Brigitte

ecureuilbleu 13/11/2014 18:53



Bonsoir Evelyne. j'ai vu qu'un film sortait ces jours-ci avec le même titre. Bisous



Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

 

Logo Café-Thé

Votez pour déterminer le gagnant du jeu Café Thé n° 89 - "Rentrée scolaire..." en cliquant ICI jusqu'au 31 octobre 2017.

Participez au jeu Café Thé n° 90 - "Amerrissage immédiat..." en cliquant LA jusqu'au 31 octobre 2017.

Pour voir ou revoir d'anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty et se trouve chez Mansfield. Il devrait partir ensuite chez Durgalola, puis Erika, Fanfan, Gisèle et Pierrette...

 

Mon profil sur Babelio.com

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.