Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 février 2014 5 14 /02 /février /2014 06:00

Les tisserins forment d'abord un cercle avec des herbes, partent chercher d'autres herbes et étoffent peu à peu leur nid. Ils sont toujours en action, en équilibre pour améliorer leur nid.

Certaines de mes compagnes de voyage ont ramassé des nids tombés et les ont emportés en souvenir, et je regrette un peu de ne pas avoir fait comme elles.

tisserin20 

tisserin18

 

tisserin17

 

tisserin15

tisserin21

tisserin14

 

tisserin16

 

tisserin06

tisserin05

 

tisserin22

La construction des nids des tisserins est sans aucun doute la plus spectaculaire dans le monde des oiseaux.

C'est le mâle qui l'exécute entièrement. Il sélectionne une section de branche fourchue, dirigée vers le bas, qu'il tourne de telle sorte que la partie inférieure de l'anneau vertical qu'il tresse alors lui serve de perchoir durant tout le cours de la construction.

Le tisserin utilise des matériaux de couleur verte de préférence à tout autre, car ils sont plus aisés à tisser ou à plier ; ce sont des herbes fraîches et souples ou les fibres des longues feuilles de palmiers qu'il détache en se laissant pendre dans le vide.

Le mâle tient une extrémité de l'herbe avec son bec et la fait passer entre les tiges déjà tissées pour l'enrouler autour d'elles. Il inverse souvent le sens de l'enroulement afin que le tissage soit plus serré.

Le tisserin construit toujours son nid dans le même sens, en commençant par le toit auquel il accorde un soin particulier en raison des pluies. Si, une fois achevé, le toit de la chambre laisse passer un peu de jour, le tisserin y place un plafond qui ne sera pas tissé, mais formé par des petits bouts de feuilles que l'oiseau pose les unes sur les autres jusqu'à obscurcissement complet. Ensuite, il tisse en descendant les parois de ce qui sera la future chambre. Puis il construit l'antichambre du nid en se plaçant à reculons et en tissant au-dessus de sa tête de plus en plus loin, se penchant en arrière jusqu'à ce que l'entrée du nid soit à l'horizontale.

Le nid terminé est ovoïde ; son axe horizontal est long et son orifice d'entrée, situé à l'une de ses extrémités et dirigé vers le bas, ne sera achevé que lorsque la femelle se sera installée.

La construction des nids des tisserins est sans aucun doute la plus spectaculaire dans le monde des oiseaux.

Source : http://www.larousse.fr/encyclopedie/vie-sauvage/tisserin/184875

 

Mes autres articles sur l'Afrique du Sud ( "Le circuit", "Les préparatifs", "Le Waterfront à Cape Town", "Signal Hill et les pintades", "Le quartier Malais à Cape Town", "La plage de Camps Bay", "Qui c'est ? C'est le caissier...", "Houts Bay et l'île aux otaries", "Les manchots de Simon's Town", "Le Cap de Bonne Espérance", "Nelson Mandela", "La ferme aux autruches", "Débordement de nuages sur Table Mountain", "Out of Africa", "Souvenirs d'Afrique du Sud", "Les écureuils de Cape Town", "Les flamboyants", "L'appareil photo", "Les jacarandas", "Robben Island", "La route des vins", "Les protéas", "Mon livre photo", "Monsieur martin pêcheur", "Mes hippopotames", "Attention traversée d'hippopotames", "Les tisserins (1/2)"...) 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Annick 19/02/2014 02:56


ces oiseaux sont de véritables acrobates!


le résultat est surprenant!


bisous.

Martine 18/02/2014 08:17


Bonjour Brigitte,


Je regrette de manquer de temps. Il y a tant de beaux articles chez toi.


Ta série sur cet oiseau est une merveille


Bise


Martine

ecureuilbleu 01/03/2014 11:01



Merci pour tes compliments Martine. Bisous



enriqueta 17/02/2014 18:32


Quels acrobates!

peintrefiguratif 17/02/2014 09:47


de beaux oiseaux batisseur qu'il doit être agréable de voir faire leur nid


bisous

MéMéYoYo 16/02/2014 21:21


Quel beau travail d'artiste - Cela doit être passionnant de les regarder  faire - bonne soirée - gros bisous

Quichottine 15/02/2014 11:23


Ne regrette pas... tu en as rapporté des images splendides !


Bisous et douce journée.

dacaio 15/02/2014 00:29


bonsoir Brigitte ... ton article me rappelle celui que j'avais fait sur ces oiseaux à zanzibar mais tes photos sont bien plus jolies que les miennes .. bravo !!!


merci pour les informations très complètes que tu donnes ... savais-tu par ailleurs que quand la femelle n'est pas contente du nid, elle casse d'un coup de bec le lien qui le relie à la branche ?
le mâle n'a plus alors qu'à ... recommencer !!! dur dur !! lol


bisous et bon samedi



ecureuilbleu 23/02/2014 15:01



Bonjour Mureil. Non j'ignorais que les femelles tisserins pouvaient être capricieuses. Merci pour l'info et bisous



fanfan 14/02/2014 21:09


Un vrai travail d'architecte  !  Extraordinaire  ! Bisous

m'annette 14/02/2014 18:09


Quel talent!


Nous avons beaucoup à apprendre, avec nos années d'études!


Bises

Hugues 14/02/2014 18:05


Bonsoir Brigitte


Ces oiseaux sont des bâtisseurs particulièrement doués. De la qualité et de la situation du nid dépend vraisemblablement la survie de l'espèce.


Bonne soirée

witney18 14/02/2014 17:57


super beau travail, merci pour ce compte rendu, on s'emerveille ! bises

Océanique 14/02/2014 16:54


Quelle patience et tenacité et aussi quel beau nid pour y nicher la nichée de la femelle.


Tu en aurais fait quoi de ton nid !!!


Bisous

ecureuilbleu 23/02/2014 14:58



Rien, tu as raison... Bisous



khanel3 14/02/2014 16:49


Il est magnifique cet oiseau ! bonne soirée ! bises

Son,ya 14/02/2014 15:34


effectivement ce sont de vrais bâtisseurs


merci pour ce beau reportage


douce fin de journée


gros bisous et bon weekend

fmarmotte5 14/02/2014 14:48


Du grand art et certains parlent encore de "tête de linotte" ! ou de "cervelle d'oiseau" ,

Marie 14/02/2014 14:37


Un véritable équilibriste ce tisserin..! et son nid, original:rond et vert..bien bel oiseau..merci de ce partage..bisous pluvieux..bon week end 

ecureuilbleu 23/02/2014 14:55



Oui ce sont des équilibristes en plus d'être des tisserands...



Pascal 14/02/2014 13:52


Bonjour Ecureuilbleu,


Ils sont quand même rudement gentils les messieurs tisserins pour faire d'aussi belles maisons pour leurs compagnes. La nature est vraiment une merveille car il est difficilement imaginable de
fabriquer de façon aussi précise un nid avec simplement un bec comme outil. Mais comment peuvent-ils connaître cette technique si sophistiquée sans l'avoir apprise. Toi qui pratique le crochet et
le tricot doit encore mieux comprendre l'exploit que représente la construction de ces nids. 


Bonne après midi


 

ecureuilbleu 23/02/2014 14:55



Bonjour Pascal. Leur dextérité parait incroyable... Bon après midi



Mary 14/02/2014 11:37


Je suis trés admirative devant tant de talent ces oiseaux sont des vrais maçons ... Bonne journée Brigitte Bisous Mary

Michel 14/02/2014 10:49


Un bâtisseur exceptionnel...

jean-marie 14/02/2014 10:28


bonjour, Brigitte
le petit oiseau d'or au bec de fée !

c'est magnifique !
d'une un  instinct étonnant
tout a  l'air prévu, c'est impressionnant !



merci
bonne journée à toi
bises amicales


 

ecureuilbleu 23/02/2014 14:54



Bonjour Jean-Marie. C'est un vrai spectacle de les observer...



catiechris 14/02/2014 09:29


une vraie maitrise dans l'art de la construction solide !


tu as bien fait de ne pas en ramener un, ce nid est de là bas, pas d'ici ! 

Laurent FUCHS 14/02/2014 08:32


La nature est quand même bien faite. Quoi de plus beau que la construction d'un nid le jour de la fête des amoureux.....


Bonne Saint Valentin.


Bises.

jill bill 14/02/2014 08:27


Bec et pattes à contribuition c'est formidable, merci à toi, bises de jill

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

Mon blog de tutoriels : "Merci mes petits doigts"

 

Découvrez les dernières participations au Café Thé :

- Café Thé n° 109 - "Votre ou vos activités de loisir préférée(s)..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 110 - "Les coccinelles..." en cliquant ICI

 - Café Thé n° 111 - "Vos meilleures vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 112 - "Bouger en vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 113 - "Rentrée des classes..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 114 - "Les godillots..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 115 - "Au pied de mon arbre..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 116 - "Voudriez-vous voler comme elle ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 117 - "Votre feuilleton ou série préférés..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 118 - "Oeuvre éphémère en yaourt..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 119 - "Les signes annonciateurs du printemps..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 120 - "A quoi pensent les animaux alors que nous sommes confinés ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 121 - "En mai, fais ce qu'il te plait..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 122 - "Vos prochaines vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 123 - "La fontaine de Dame Grenouille..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

- Café Thé n° 124 - "Votre autoportrait..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

 

Participez au Café Thé n° 125 - "Un livre qui vous a fait rêver lorsque vous étiez enfant..." en cliquant LA jusqu'au 30 septembre 2020.

 

Pour voir ou revoir de plus anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty, Mansfield, Durgalola, Erika, Fanfan et Pierrette... Il est chez Manou, et partira ensuite chez Céline, puis chez Françoise......

 

Mon profil sur Babelio.com
 

Badge Lecteur professionnel

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.