Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2011 5 18 /03 /mars /2011 06:00

sondage

Pour ce 14ème Café Thé, je vous ai proposé de broder autout d'un extrait du roman d'Emile Zola "Au bonheur des dames", par les moyens que vous souhaitez : poème, texte, photo, dessin, scrap, chanson, vidéo...

 

Voici l'extrait : "La pièce était pleine, une queue de monde la traversait dans un bout, entrant et sortant par la porte des dentelles  et celle de la lingerie, qui se faisaient face ; tandis que, au fond, des clientes en taille essayaient des vêtements, les reins cambrés devant les glaces.  La moquette rouge étouffait le bruit des pas, la voix haute et lointaine du rez-de-chaussée se mourait, ce n'était plus que le murmure discret, la chaleur d'un salon, alourdie par toute une cohue de femmes".

 

aubonheur.jpg

 

J'ai reçu 8 participations.

A vous maintenant de voter pour votre participation préférée jusqu'au 15 avril 2011...

 

Participation n° 1 :

 

Mod'Elle

 

Elle m'avait pris par le bras

La bouche en coeur

Juliette rêvait de là-bas

Un endroit nommé « Bonheur »

Ses amies l'avaient conté

En étaient revenues

Enchantées

Toutes de neuf vêtues,

A les voir ainsi pour elle quel supplice

Le printemps ma bonne dame

Me fit son complice

De ses états d'âme de femme

Dont la garde-robes obstinée

Me montrait du doigt

Les froufrous démodés

D'une Juliette au convainquant minois...

Cette nouvelle antre de couturier

A la dernière mode de la capitale

Pour Eve chic et branchée

Ressemblait à une ruche... Sans mâle

Je m'asseyais, discret, dans un coin

Carte blanche pour le pire et le meilleur...

Dans la cohue du magasin

Va et vient de dames à leur bonheur

 Ma mie se frayait sur ces trottoirs

Allées couvertes de tapis carmin

Un chemin via les miroirs

Et pour se voir la croupe se cambrait les reins...

A la vue de ce manège de femmes bavardes

L'heure me parut une éternité

Et la queue aux caisses telle des échardes

Dans les deux pieds...

Le sourire de ma dulcinée Juliette

Fut mon baume

J'aimais la voir si coquette

Pendue à mon bras, elle mon si cher royaume !

  

 

Participation n° 2 :

 

Voyage en lingerie

 

  BD1

 

les belles dames font leur choix,

mantelets en dentelles, et chapeaux assortis

 

  bonh2

 

  dans les discrètes cabines, elles se glissent

dans la lingerie frivole et soyeuse

 

bonh3

 

puis retrouvent les belles robes de bal

ou de promenade, retrouvant

leur altière prestance

 

 

Participation n° 3 :

  

 AU BONHEUR DES DAMES 3

 

  Participation n° 4 :

   

 BD2 

   Le  paradis, Mesdames ?

 

dans Paris transformé sous le Second Empire

les plus grands magasins offrent leur nouveauté

au pays triomphant du  commerce enchanté

dans  ce cadre attirant la bourgeoise  délire

 

"Voyez donc ce n'est plus la petite boutique...

des rêves étriqués du modeste faiseur

vous trouvez aussi bien fantaisie que classique

Mesdames découvrez ici votre bonheur

 

 

vous prenez votre temps une vendeuse aimable

si vous le désirez  pourra vous conseiller

dans le salon voisin vous irez essayer

les vêtements choisis en ce lieu confortable"

 

 

nous savons aujourd'hui ce qu'il est advenu

du commerce nouveau naquit un autre monde

tout parut s'écrouler puis tout est revenu

l'argent mène toujours l'impitoyable ronde

 



Participation n° 5 :

 

 DSCF0961.JPG 

 Participation n° 6 :

 

  

Au Bonheur de ces dames.

 

Paris. Second Empire.

Le pays se relève à peine de la Révolution Française, et de l’avènement puis de la chute vertigineuse du petit Corse.

Une fois allègrement guillotiné Le Roi Louis XI et sa famille , créant ainsi la coalition des autres têtes couronnées qui dévastaient nos frontières ; une fois avoir contraint une partie de la Noblesse à s’exiler, l’autre à mourir de faim en y perdant ses titres et sa fortune ; une fois les richesses du Clergé annexées, ses églises profanées , ses prêtres qui n’avaient eu d’autre choix que de renier leur foi, ou passer au fil de l’extraordinaire lame biseautée inventée par le génial Monsieur Guillotin,

Le petit peuple, sa folie meurtrière et revancharde calmée, se retrouve le bec dans l’eau, quand « on » lui avait promis l’abondance et l’égalité.

La famine règne toujours, le pain manque, et les jeux sont faits.

 

Et puis voici que surgit le Buonaparte, un homme du peuple, lui, un soldat capable de refouler l’ennemi !

Et que je t’édicte un code, et que je te me fiche tous ces autrichiens à la porte ! De la lointaine Egypte, du haut d’une pyramide, où tant de siècles le contemplent, il rapporte un obélisque et part à la conquête du Monde !

Bon, c’est vrai, il coûte cher en hommes, mais le Tiers-Etat relève la tête. Pas pour très longtemps : autoproclamé Empereur, Notre Napoléon, insatiable, tire des oreilles, en casse d’autres, Jusqu’à la sinistre défaite de Waterloo. (Waterzooi, morne plaine…) On l’envoie en aller simple à Ste Hélène…

Voila. Plus de roi, de Clergé, de Tiers-Etat à craindre. Le falot Napoléon II semble satisfait de cirer ses moustaches.

Et c’est là qu’enfin, ENFIN ! La bourgeoisie, très neutre jusqu’alors, peut s’extraire de l’ombre.

Elle étale, blonde et rose, ses bourrelets.

Sur les nouvelles avenues tracées par le baron Haussmann, la charcutière fleurant bon un lard honnête et mesuré, se pavane en voiture à cheval, tout en inclinant gracieusement, mais à peine, son ombrelle en passant devant ces femmes maigres et noires, proprement indécentes, qui, du temps de leur splendeur, les voyaient à peine.

La BOURGEOISIE. Celle qui s’est enrichie en veillant sagement, prudemment, sur son commerce, et qui peut enfin pavoiser et se pavaner.

Au « Bonheur de ces dames »… Ah… Quelle magnifique idée ! Un temple entièrement dévolu à satisfaire ces épicières, ces bouchères se donnant du « Ma très chère dame », résolues enfin à mettre aux balcons toute cette belle graisse éclatante de santé, ces gorges épanouies débordant de partout, dans ce luxe de dentelles mousseuses, de chantilly appétissante, toutes ces choses affriolantes où elles plongent, dans des gloussements assourdis de poules pondeuses, en taille et en cheveux, libres enfin de se sentir des « Dames »…

En femmes sûres de leur pouvoir, elles se tâtent mutuellement, dans la promiscuité de leurs chairs appétissantes, rosissent de plaisir, se laissant conseiller tout en se mirant avec complaisance dans d’immenses glaces, sans oublier cependant leur sens du négoce, en

marchandant le moindre colifichet…

Alors qu’au-dessous, leurs hommes affichant leurs montres de gousset, plus étincelantes les unes que les autres, exhibent à l’envie leurs gros cigares, riant grassement, disséminés dans de magnifiques fumoirs capitonnés, s’exerçant à expectorer leurs crachats teintés par le tabac en prenant pour cibles ces crachoirs dont ils ont si souvent entendu parler…

Nous vous ferons grâce du retour au logis, et vous cédons la place : votre imagination se chargera du reste !

 

Les auteurs.

 

http://casoual.files.wordpress.com/2007/07/rubens-venere-allo-specchio.jpg

BD3.jpg 

 

 Participation n° 7 :

 

 

 

 

Au bonheur de ces dames 

 

avril 1650

je suis mulquinière à Bevillers dans le Cambrésis 

 

dos à ce mur qui suinte , je travaille 15 heures par jour dans cette cave dont le taux d'humidité est idéal pour la souplesse du fil, devant c e métier immense, face au soupirail d'où parvient un rai blafard.

 

je file des centaines de mètres de lin d'une extrême finesse, qui serviront à fabriquer la plus fine baptiste , de celles qui sert aux dentelles que ces dames de la cour de Russie porteront fièrement.

Je suis une orfèvre.

on me dit VOUs et on me salue quand on me croise dans la rue.

 

Avril 1850

les mousselines ont envahi le marché,  les métiers mécaniques ont fait disparaitre mon gagne pain.

je me suis exilée avec ma famille à Reims où je tisse la laine, les tissus sont réputés, le travail mécanisé mais pas facilité pour autant.

Nous nous sommes mis en grève mais à chaque fois sévèrement réprimés.

mon logis est insalubre.

Mon fils de 10 ans travaille à l'atelier 10 heures par jourLa loi l'oblige à suivre l'école au moins deux heures par jour mais parfois je le fais porter malade et il m'aide à finir une commande pressante.

Mes deux enfants plus jeunes de 21 mois et de 9 jours sont décédés de la tuberculose.

Mon mari trime 17h par jour.

je suis enceinte de mon neuvième enfant.

j'ai 29 ans.

je tousse.

cette nuit j'ai craché du sang.

Mme De Brémicourt viendra chercher sa commande demain à 7H, elle sera prête.

 

Avril 1870

Nous avons fait nos balluchons

Paris nous tend les bras.

Reims est surpeuplé des réfugiés lorrains et alsaciens qui fuient la Prusse

Nous  chercherons un autre travail

4 de nos enfants sont morts

dieu nous garde et nous aide!

 

avril 1883

sur moi ce tailleur que j'ai cousu plusieurs nuits durant à la lueur des chandelles.

j'ai relevé mes cheveux grisonnants ,mis de la poudre légère pour effacer la pâleur maladive de mon visage.

je sers ces dames au rayon lingerie.

A elles les dentelles de Calais, les broderies, les jours ,les volants, les mousselines, les rubans....sourire malgré les douleurs dans les jambes

sourire malgré les regards méprisants

sourire malgré les demandes impertinentes

sourire malgré ces femmes et leurs maris qui me jaugent et me scrutent.

et saluer bien bas.

 

Avril 2010

je tape sur le net mon numéro de carte bleue

j'aime ce petit haut raffiné tout droit sorti des ateliers de Chine

je l'ai eu pour trois fois rien

je souris à moi même: il m'ira bien!

 

 

Participation n° 8 :

 

 

 

2011-03-15-table-laine---photos-salon---table-chocolat-001.jpg 

 

au bonheur des dames 2





 

AU-BONHEUR-DES-DAMES.jpg



Pour voter ou regarder les résultats : cliquez ICI 

 

 

 

 



 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by ecureuilbleu - dans Caféter
commenter cet article

commentaires

cricket1513 25/04/2011 11:53



mince trop tard !!


de bien belles participations ;)


bisous


christelle


passe un bon lundi de Pâques


 


christelle



ecureuilbleu 01/05/2011 20:05



Merci Christelle. Bonne soirée et amitiés



jean-mariebonjour, ma chère Brigitte, il est beau 07/04/2011 10:22



bonjour,, ma chère Brigitte,
on ne voit plus les résultats ?
les votes sont clos ?
gros bisous d'amitié
jean-marie





ecureuilbleu 19/04/2011 20:55



Oui, maintenant tu sais pourquoi... Bisous



fanfan 26/03/2011 20:48



J'ai voté et que le meilleur gagne!Bisous



mamalilou 21/03/2011 20:24



bon je vais en laisser pour demain...


gros gros bisous et belle soirée à toi Brigitte



ecureuilbleu 27/03/2011 22:06



Merci Mamalilou. Très bonne soirée à toi et bisous



catcent 20/03/2011 21:29



hummm, la numéro 8 a déjà beaucoup d'avance, c'est vrai que c'est des belles cartes.


Bisous ecureuil bleu Bye



ecureuilbleu 26/03/2011 22:06



Effectivement elle est en tête... Bonne soirée et bisous à tous les deux...



Quichottine 19/03/2011 15:05



J'ai voté...



ecureuilbleu 24/03/2011 21:02



Merci Quichottine !



escargotine 19/03/2011 10:34



de belles participations - bravo pour cette belle idée - bonne journée fleurie - biz



ecureuilbleu 24/03/2011 20:06



Merci Escargotine et bonne soirée à toi ! Bisous



Annick 19/03/2011 00:34



j'ai voté....


mais beaucoup de bonnes choses.


bisous, bon week-end.



ecureuilbleu 23/03/2011 22:05



Merci Annick. Bisous à toi



Clo:0038: 18/03/2011 20:29



Choix difficile, mais j'ai fait mon choix !


Bisous Ecureuil :)



ecureuilbleu 23/03/2011 21:56



Merci Clo. Bisous et bonne soirée



Mary 18/03/2011 20:17



A voté lol ! bonne soirée Brigitte Bisous Mary



ecureuilbleu 23/03/2011 21:53



Merci, ma chère Mary ! Très bonne soirée à toi !



ozymandias 18/03/2011 13:32



jolies participations


que le meilleur gagne


merci Brigitte de te décarcasser ainsi


et bonne journée


joelle



ecureuilbleu 23/03/2011 21:05



Parfois je me dis que je vais arrêter. Et puis je continue... Bisous à toi, Joëlle !



jean-marie 18/03/2011 13:28



bonjour, ma chère Brigitte,
c'est reparti pour un tour...
que la meilleure  (ou le meilleur...) gagne !
mais le plus important c'est de participer
c'est un beau sujet
gros bisous d'amitié
jean-marie



ecureuilbleu 23/03/2011 20:50



Bonsoir Jean-Marie. Merci de le rappeler : l'important c'est de participer... Bisous



Maria Dora 18/03/2011 13:03



De belles participations , j'ai voté pour mes deux préférées ! Bon aprés midi Brigitte , gros bisous !



ecureuilbleu 23/03/2011 20:42



Merci, Hélène et bonne soirée à toi ! Bisous



MEMEYOYO (Yolande) 18/03/2011 10:51



C'est voté - bisous - Yolande



LADY MARIANNE 18/03/2011 09:53



bonjour Ecureuil
j'ai voté !!
bon vendredi   Lady Marianne
je vais relayer ton vote



ecureuilbleu 23/03/2011 20:21



Merci Lady Marianne, pour le relais et pour ton vote ! Bisous



mamazerty 18/03/2011 09:50



j'ai voté mais un seul vote c'est difficile!


en tout cas chouette sujet!


bisou et au prochain, pour moi çà sera café!



ecureuilbleu 23/03/2011 20:09



Bonsoir Mamazerty. Il y avait peu de participants, c'est pour cela que je n'ai autorisé qu'un vote, mais la prochaine fois j'en prendrai deux. Bisous



laure 18/03/2011 07:59



C'est fait


Bon vendredi Brigitte






ecureuilbleu 23/03/2011 19:52



Merci Laure et bonne soirée à toi ! Bisous



jill bill 18/03/2011 07:53



Bonjour Brigitte, encore un bon moment lecture en perspective....  Bises de jill merci.  



Annie 18/03/2011 07:18



J'ai voté, mais au delà du vote, c'est une belle découverte!



ecureuilbleu 23/03/2011 19:37



Merci Annie et bonne soirée à toi !



Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

 

Logo Café-Thé

Votez pour déterminer le gagnant du jeu Café Thé n° 89 - "Rentrée scolaire..." en cliquant ICI jusqu'au 31 octobre 2017.

Participez au jeu Café Thé n° 90 - "Amerrissage immédiat..." en cliquant LA jusqu'au 31 octobre 2017.

Pour voir ou revoir d'anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty et se trouve chez Mansfield. Il devrait partir ensuite chez Durgalola, puis Erika, Fanfan, Gisèle et Pierrette...

 

Mon profil sur Babelio.com

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.