Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 août 2009 5 28 /08 /août /2009 08:01
En 1996, j'ai eu envie de reprendre le tennis de table, sport pratiqué de 8 à 15 ans en Lot-et-Garonne, en compétition. Mes enfants âgés de 12 et 9 ans eurent envie de s'y mettre aussi. Nous habitions Bruges à l'époque et le club le plus proche était à Eysines (environ 4 kilomètres). Très vite ils se prirent au jeu et se lancèrent aussi dans la compétition avec des jeunes de leur âge.
Je rencontrai ainsi d'autres parents et Josette, la mamie de Damien, un coéquipier d'Aurélien.

Comme nous accompagnions les enfants lors des tournois et des matchs en équipe nous fîmes plus ample connaissance et devînmes amies. Elle parlait et moi j'écoutais. Elle me racontait sa vie : sa mère morte à sa naissance, elle avait été élevée par ses grands parents et ses tantes avant que son père ne se remarie avec une femme qui la détestait. Elle me racontait ses débuts professionnels à la banque, où son père déjà employé l'avait fait entrer, son amour avec un autre employé bourru et peu amène qu'elle avait épousé. Elle me parlait de leur vie en Afrique où son mari et elle étaient partis pour pourvoir vivre plus largement, de ses enfants, son fils Philippe et sa fille Christine, très tôt malade... Elle parlait, parlait, pendant que les enfants jouaient ... Jamais d'elle mais toujours de sa famille, de ses petits-enfants... Leurs vacances, leurs études, leurs qualités et défauts... Son mari était mort jeune, d'un infarctus, une nuit à côté d'elle. Son fils s'était occupé de tout... A 20 ans il avait eu un cancer, poursuivant malgré la chirurgie puis les séances de radiothérapie ses études, en tout point semblables aux miennes. Il aimait lire, écrire. C'était un homme presque parfait, qui avait épousé à 22 ans une femme plus âgée que lui et qu'elle critiquait beaucoup...
Damien, fils de Christine, était en réalité élevé par elle, qui l'accompagnait partout, le suivait dans ses études, s'était occupé de lui lorsqu'il avait été gravement malade. Damien se révéla trés doué au ping-pong, beaucoup plus que mes fils.
Son oncle, Philippe, passionné lui aussi par ce sport, venait l'encourager. Nous fîmes connaissance et sympathisâmes... La mamie de Damien organisa des rencontres entre nous : sportives, et festives...

Les années passèrent... Philippe divorça. Nous nous voyions de temps en temps, à l'occasion de compétitions de ping-pong... Peu à peu, sans m'en rendre vraiment compte, écoutant toujours les récits de mon amie Mamie, je tombai amoureuse de lui... Je continuai à m'entendre très bien avec elle, même quand nous commençâmes à sortir ensemble. Philippe ne lui parla de notre relation qu'au bout de 6 mois, pour "préserver son coeur"...
C'était une belle-mère idéale, toujours de bonne humeur. J'avais plaisir à être en sa compagnie, à passer week-end et vacances avec elle...
Mais c'était une mère qui avait idéalisé son fils et n'en connaissait qu'une facette...
Philippe était tout à fait différent du portrait qu'elle m'avait dressé de lui, en toute bonne foi...
Nous nous sommes séparés avec Philippe, au bout de 4 ans. Il m'a remplacé tout de suite avec une femme qu'il a présenté illico à sa mère, et qu'il devait connaître avant... Il n'a plus répondu ni à mes appels téléphoniques, ni à mes textos, ne me rendant même pas mes clés en main propre ! Quant à elle, ma belle-mère idéale, son téléphone est aussi tombé en panne...
Je ne les ai jamais revus depuis, ni lui, ni elle... 

****** Si vous avez aimé, avez vous lu "Eve, une bien jolie personne" ? *******

Partager cet article

Repost0

commentaires

Senta 10/07/2010 22:15



Cette histoire émouvante et très bien écrite est une parfaite illustration des multiples filtres au travers desquels nous nous percevons mutuellement, pauvres humains...Très bon WE!
Amicalement  Senta



ecureuilbleu 10/07/2010 22:20



Bonsoir Senta. Les rapports humains sont compliqués... Amitiés



Elisabeth de Hautségur 17/02/2010 20:49


Rude épreuve, me semble-t-il.
Petit clin d'oeil : ma soeur a épousé un français travaillant en Afrique dont la famille est du Lot et Garonne. Ils habitent à Gabarret. Elisabeth.


ecureuilbleu 17/02/2010 23:46



Je suis née et j'ai vécu en Lot-et-Garonne. Bonne soirée !



mamalilou 30/08/2009 01:56

j'espère que les enfants digèrent ça bien... c'est jamais simple de voir son environnement affectif changer de la sorte, mais enfant, encore moins...quand j'étais gamine après une déception amoureuse, une voisine bien plus âgée m'a dit un jour "quand on est jeune on parle de rupture, plus tard on dit déchirure"...c'était pas engageant, mais ça m'a fait relativiser... à l'époque...!autant être prévenue, au fond, comme on se construit avec les autres et qu'on existe avec les autres...qu'on devient au contact des autres, ils continuent de faire partie de nos vies, qu'on y pense ou non...toujours...il faut vivre avec le détachement qui s'impose, parfois on s'aperçoit que c'est un cadeau...je te le souhaitegros bisou de la nuit

ecureuilbleu 30/08/2009 07:18


J'ai fini par comprendre que les enfants ne cherchaient qu'à nous séparer, les miens comme les siens... Merci pour tes conseils et bon dimanche !


mamalilou 29/08/2009 18:00

ton récit est très élégant, et nous tient de bout en bout, ça, c'est du talent, si je ne m'abuse...c'est vrai que c'est difficile de rompre, pas forcément plus facile d'être quitté d'ailleurs...certains ont besoin que ça se passe en douceur, d'autre très vite et définitivement.le plus ennuyeux c'est pour les amis communs et surtout ceux que l'on se fait dans la famille et l'entourage de l'autre...eux ça les emmm.....et ils doivent choisir ou fuir les deux...ça c'est pas glop...c'est toujours un peu tendu, ils ont toujours peur qu'on se serve d'eux comme informateur ou quoi que ce soit du genre...sans parler des liens avec les enfants de l'autre le cas échéant...j'imagine qu'elle te manque autant sinon plus que luiles départs mal faits, les déceptions permettent de supporter ou d'accompagner le départpar contre pour elle, si tu l'as idéalisée... ya pas grand chose à faire qu'à te dire qu'elle ne peut se permettre en tant que maman, de rester en compagnie de l'ex de son fils si lui ne le désire pas...et puis, ça te serait désagréable d'entendre parler, que ce soit en bien ou non, de cette autre qui a pris la place qui fut la tienne...c'est un problème très fréquent aujourd'hui, compte tenu de la façon dont les familles se composent et de la facilité avec laquelle les couples se font et se défont, s'affirment aussiavant on gardait un peu le silence avant d'être sûr, on ne mêlait pas si vite la famille à nos affaires de coeur...ça laissait le temps d'assurer un lien fort, qu'aucune belle mère ou qu'aucun frangin n'aurait pus déstabiliser par exemple...!!!gros bisou ensoleillé mais déjà rafraîchi!

ecureuilbleu 29/08/2009 22:43


Ce que tu dis est très vrai. Je m'entendais très bien avec sa soeur et son beau-frère, les parents de Damien dont je parle. Nous avions des amis communs car nous pratiquions le même sport. Et puis
pendant 4 ans je me suis occupée de deux de ses enfants (il en avait 3)... Mais c'est la vie... Parfois je téléphone à cette "belle-mère idéale", pour avoir de ses nouvelles, mais elle ne me parle
que des enfants de Philippe et ça me fait mal...


mamalilou 29/08/2009 17:53

oops ["et sympathisâmes"]

ecureuilbleu 29/08/2009 22:39


Merci pour la correction de mon étourderie...


virjaja 29/08/2009 13:21

coucou Brigitte, pas mon truc les belle-mères... en meme temps mon premier mari n'avais plus sa mère...et l'actuelle, ses fils sont des anges descendus du ciel, et tout ce qui va de travers chez eux est de la faute aux "pièces rapportées"!!! alors, rapport de politesse, et ça s'arrète là. gros bisous. cathy

ecureuilbleu 29/08/2009 21:42


Celle-là était parfaite et je l'adorais. Je me confiais à elle. Merci pour ton partage et bonne soirée !


LADY MARIANNE 29/08/2009 11:40

bonjour écureuilbleuau bout de 4 ans - dur dur la séparation !!la vie on ne sait pas ce qu'elle sera demain en lisant ton beau texte -texte émouvant - et puis la chute ---- en douceur - pas de rage de ta part zen notre écureuil gros bisous   Lady Marianne

ecureuilbleu 29/08/2009 21:18


J'ai très mal vécu cette séparation car j'avais changé de vie pour cet homme et je croyais que notre amour était réciproque. Deux ans plus tard, je suis enfin guérie...


kayababouch 29/08/2009 09:30

Je connais cette situation et c'est très douloureux... Mon ex belle mère, qui a toujours joué le rôle de ma mère lors de ma première grossesse et avec qui je m'entendais très très bien au point de l'appeler plusieurs foiis par semaine, a complètement coupé les pknts le jour de notre séparartion.... C'est très difficile à vivre !!!! Bisous 

ecureuilbleu 29/08/2009 20:32


J'étais très attachée à cette femme que j'appréciais beaucoup et j'ai été déçue de ne plus pouvoir lui parler, mais c'est son fils... Nos histoires se ressemblent, Kayababouch... Bisous !


Claude B 29/08/2009 06:25

je crois qu'on est toute pareille,  quand on aime, on idéalise celui ou celle qui est l'élu de notre coeur...avant d'ouvrir enfin les yeux...bonne journée

ecureuilbleu 29/08/2009 07:35


Il m'a fallu quatre ans pour comprendre que je m'étais trompée ! Bonne journée àtoi !


Annick 29/08/2009 03:26

quelle histoire ! et c'est la tienne...tu nous la raconte bien...pas facile de ne pas idéaliser quand on est follement amoureuse!j'ai vécu ça...et la plaie a été longue à cicatriser...(j'avais une "future" "ex" belle mère ...adorable!)bisous...

ecureuilbleu 29/08/2009 07:33


Alors c'est la même histoire que moi... Bonne journée à toi, Annick !


DSMoon 28/08/2009 23:27

Oups... J'allais oublier: Né Chtarbais, ayant donc passé ma soixanthuitarde adolescence à 15km de Lourdes, j'ai vécu mes belles Amours à Pau, avec des étudiantes diverses, fille de Boss de préfecture, ou nièce de Leader du PC de ce fou temps-là... Faque, * Je me souviens*..!:) Gently yours, DSMoon***    

ecureuilbleu 29/08/2009 07:32


Moi c'était à Agen, Arès et Bordeaux, mais je ne connaissais pas les parents... Bonne journée à toi !
Brigitte


DSMoon 28/08/2009 22:52

Jamais de hasard, me dit mon ange... Juste des coincidences: La Lune devait être dans sa phase nostalgique, à l'heure où les hirondelles se rassemblent avant le grand départ... Anyway, restera cette conjonction de nos articles, écrits en parallèle,  sur la folle logique du temps à vivre, chacun dans le Temps, ou à survivre encore malgré les vagues déferlantes..!:)  Bonne nuit, DSMoon*** 

ecureuilbleu 29/08/2009 07:28


Bonjour DSMoon. Je viens de me réveiller et l'esprit encore embrumé j'ai du mal à comprendre ton commentaire... Très bonne journée à toi ! 


perfecta 28/08/2009 22:10

*¤* Bonne soirée *¤*

ecureuilbleu 28/08/2009 22:13


Bonne soirée à toi aussi...


Quichottine 28/08/2009 21:56

... ça fait froid dans le dos...J'ai eu de la chance, je crois. j'ai eu une belle-mère géniale, qui me manque encore aujourd'hui.Mais je comprends que tu en aies souffert. Les relations fils-mère ne sont pas toujours évidentes. As-tu réussi à reconstruire après une telle expérience ? (tu n'es pas obligée de répondre, mais c'est une question que je me pose)Bisous à toi.

ecureuilbleu 28/08/2009 22:12


C'était pourtant une histoire qui avait très bien commencé...


Alicia 28/08/2009 20:46

C'est dommage que ça se soit fini comme ça, mais une mère idéalise toujours son fils.Bisous

ecureuilbleu 28/08/2009 21:49


Bonsoir Alicia. Oui, c'est bien ça !


Do 28/08/2009 19:59

Ma douce !  Je suis désolée qu'une chose pareille te soit arrivée ... J'imagine ce que tu as ressenti après ces quatre années de vie commune ...  Ca blesse profondément !   Je comprends la douleur que tu as ressentie ...  J'imagine que tu as soigné ta blessure et que tu as cicatrisé, mais je comprends que c'est le genre d'"histoire" qui ne laisse pas indemne et qu'on n'oublie jamais !  La preuve ...  Je souhaite de tout mon coeur, que tu rencontres un homme gentil, en fait tout simplement un homme, un vrai, responsable et surtout, digne de toi, de ta gentillesse et de ta grandeur d'âme !  Je te souhaite tout le bonheur du mon ma Brigitte, loin de ce genre de personnes !  Je t'envoie de doux bisous, Do

ecureuilbleu 28/08/2009 21:45


Bonsoir Do et merci pour ta compassion. La plaie a été longue à cicatriser, mais je crois être guérie ; Bisous à toi !


fanfan 28/08/2009 18:26

Je crois que pour bien connaître les gens il faut vivre avec eux; c'est dommage que ton ex-belle-mèe ait coupé les ponts avec toi ; elle n'était donc pas si bien que ça? ou avait-ele peur de "gêner "son fils? bises

ecureuilbleu 28/08/2009 21:41


C'est quelqu'un de bien mais elle n'a pas voulu aller à l'encontre du choix de son fils...


Pascal 28/08/2009 18:00

Bien que séparé puis divorcé je continue à avoir de très bonnes relations avec mon ex belle mère en Belgique. Et il y a quelques mois je suis passés chez une nuit avec ma nouvelle amie et cela s'est passé très bien! Accueil parfait pour elle et moi..Ca se passe bien parfois et heureusement!bon week end Brigitte.. je vais profiter du soleil et de la mer à Soulac..

ecureuilbleu 28/08/2009 18:03


Bonjour Pascal. Merci pour ton témoignage et profite bien du soleil de Soulac. Ici en Bretagne (Saint-Brieuc) il y a du soleil et du vent. Température : 20° : mon maillot n'est pas sorti de la
valise... Amitiés,
Brigitte


Hugues 28/08/2009 16:07

Bonjour Brigitte. Je connaissais la fin de l'histoire mais ce que je ne comprends pas, c'est que vous ayez mis 4 ans pour vous rendre compte que ce Monsieur manque de courage et de franchise. Ou il est très fort pour cacher son jeu, ou vous êtes un peu naïve ce que je crois parce que vous avez tendance à tout idéaliser. Je n'irai pas jusqu'à vous livrer ici le fond de ma pensée mais je crois déceler chez vous un trait de caractère que l'on retrouve dans beaucoup de vos textes et qui m'a été familier pendant très longtemps. Je vous dirai peut-être un jour de quoi il s'agit, mais seulement entre "quatre-z-yeux". Bonne fin de journée Brigitte, et à très bientôt. Hugues

ecureuilbleu 28/08/2009 18:00


Bonsoir Hugues. J'étais aveuglée par l'amour et la tendresse, et j'ai cru que c'était réciproque... Cet homme était un poisson, insaississable, ne répondant jamsis ni oui, ni non, me laissant
toujours espérer, me demandant de patienter... Bonne soirée à vous !


catcent 28/08/2009 14:42

Une belle mère c'est une belle mère,tant que ca fait son affaire.Très bon texte.   A+ bye

ecureuilbleu 28/08/2009 17:58


Bonjour Catcent, je les avais trop idéalisés. Tant pis pour moi !


Corinne 28/08/2009 12:31

comme je voulais savoir, j'ai cliquébisous

ecureuilbleu 28/08/2009 17:54


Ce sont des histoires de belle-fille et belle-mère...


sonja 27/08/2009 22:30

BonsoirUne bien belle et engageante histoire qui donne envie de lire la suite, ou une suite.Et passe dans nos vies bien des évènements. Même une histoire inventée peut toucher à une certaine réalité. J'aime !Bonne nuit à venir

ecureuilbleu 27/08/2009 22:35



J'ai terminé l'article qui est parti trop tôt : il paraitra demain... Bonne nuit...



@lex 27/08/2009 21:28

moi par contre je peux te dire que j'ai une belle mère idéale......nous discutons beaucoup ensemble et elle viens passer du temps à la maison sans s'imposer et elle est super coolbonne soirée brigittebisousssssssss

ecureuilbleu 27/08/2009 21:51


Moi aussi j'adorais cette femme... J'ai reporté la publication de cer article à demain car il n'était pas terminé...


Renard 27/08/2009 20:37

Tu me donnes envie d'en savoir plus...Très intéressante ta chronique sur cette femme.Bises du soir à toi 

ecureuilbleu 27/08/2009 21:49


L'article st parti trop tôt : je ne l'avais pas terminé. Il paraitra demain...


Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

Mon blog de tutoriels : "Merci mes petits doigts"

 

Découvrez les dernières participations au Café Thé :

- Café Thé n° 109 - "Votre ou vos activités de loisir préférée(s)..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 110 - "Les coccinelles..." en cliquant ICI

 - Café Thé n° 111 - "Vos meilleures vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 112 - "Bouger en vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 113 - "Rentrée des classes..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 114 - "Les godillots..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 115 - "Au pied de mon arbre..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 116 - "Voudriez-vous voler comme elle ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 117 - "Votre feuilleton ou série préférés..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 118 - "Oeuvre éphémère en yaourt..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 119 - "Les signes annonciateurs du printemps..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 120 - "A quoi pensent les animaux alors que nous sommes confinés ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 121 - "En mai, fais ce qu'il te plait..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 122 - "Vos prochaines vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 123 - "La fontaine de Dame Grenouille..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

- Café Thé n° 124 - "Votre autoportrait..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

 

Participez au Café Thé n° 125 - "Un livre qui vous a fait rêver lorsque vous étiez enfant..." en cliquant LA jusqu'au 30 septembre 2020.

 

Pour voir ou revoir de plus anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty, Mansfield, Durgalola, Erika, Fanfan et Pierrette... Il est chez Manou, et partira ensuite chez Céline, puis chez Françoise......

 

Mon profil sur Babelio.com
 

Badge Lecteur professionnel

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.