Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
5 avril 2020 7 05 /04 /avril /2020 05:00

J'ai emprunté ce livre à la médiathèque, attirée par le titre qui m'a semblé d'actualité, bien que le confinement n'ait pas encore été imposé.

Informations pratiques :  Paru en 2010 aux "Editions Métailié". 270 pages. 20 €

 

La 4ème de couverture :

Quatre personnages plongés dans l'apocalypse de la modernité d'une grande cité vont voir leurs destins se croiser. Un chauffeur de taxi veuf qui ne peut pas se consoler de la mort de sa femme, un médecin sans illusions perdu dans les espaces virtuels de Second Life, une prostituée africaine accrochée à la vie que protège son totem, un petit lézard, et une vieille scientifique alcoolique et pédagogue sont les héros de ce conte philosophique sur fond d'assassinats en série, de terrorisme et de petits prodiges.
En raconteuse d'histoires étranges talentueuse, Rosa Montero nous parle des hasards et des coïncidences et écrit une histoire d'espérance, une tragicomédie entre humour et émotion. Un texte captivant qui nous montre que "la vie est belle, folle et douloureuse. Une fable pour adultes qui invite à profiter de la beauté, maîtriser la douleur et rire de cette incroyable folie".

 

Mon ressenti :

L'histoire se déroule dans la banlieue de Madrid, de nos jours.

Plusieurs personnes cabossées par la vie vont se croiser, dans un bar : "L'oasis", la nuit.

Il y a Matias, chauffeur de taxi qui ne se remet pas du décès de Rita, sa femme, un homme bon, généreux et taciturne, en train de sombrer. Daniel est un médecin en pleine dépression qui revit dans le monde virtuel de Second Life, mauvais médecin, mauvais époux.  Cerveau est une septuagénaire alcoolique, ancienne prof d'université. Fatma est une prostituée africaine, particulièrement meurtrie, très belle, attachée à un serpent qui la protège, pensionnaire du Cachito, un bordel en bordure d'autoroute. Et il y a l'assassin du bonheur, tueur en série qui signe ses crimes en étirant les commissures des lèvres de ses victimes.

Chacun essaie de trouver un sens à sa vie.

J'ai apprécié l'écriture et l'humour de l'auteur et je me suis attachée aux personnages, surtout à Matias et à Fatma.

Grâce au talent pédagogique de Cerveau, j'ai découvert des théories scientifiques sur les hasards et les coïncidences.

Les différents personnages vont se bonifier au contact les uns des autres. Certains retrouveront l'amour, d'autres la liberté. Mais comme dit l'auteur "L'Humanité est divisée entre ceux qui savent aimer et ceux qui ne le savent pas."

J'ai refermé ce livre, en souriant. Une belle découverte...

 

 

Ce roman pourrait être adapté en film... 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Céline 06/04/2020 11:05

Il a l'air bien, je ne connaissais pas du tout ! merci pour la découverte.
Bonne journée, bises

manou 06/04/2020 07:15

J'ai entendu parler de cet auteur qui d'ailleurs est noté dans mon petit carnet pour deux autres titres dont "des larmes sous la pluie" qui a reçu de nombreuses critiques positives mais je ne l'ai pas encore lu. Je vois que tu as passé un bon moment alors je rajoute ce titre ! Merci de cette critique. bisous et une douce semaine

ecureuilbleu 06/04/2020 10:05

J'ai beaucoup aimé l'écriture et le style. Je lirai avec plaisir ses autres romans. Bisous

Le petit monde de DJENNIE 06/04/2020 00:38

Toujours de trés bons ressentis, merci de nous éclairer. Je m'excuse pour mon absence dut à ma santé. J'en suis désolé. Douce nuit. Bisous bisous

ecureuilbleu 06/04/2020 10:01

Tu es toujours la bienvenue, Djennie. Prends soin de toi

cathycat 05/04/2020 23:59

Tes impressions sont très positives et ce livre donne envie. Bisous

ecureuilbleu 06/04/2020 10:00

Merci Cathy et bisous

colettedc 05/04/2020 21:31

Merci pour ta bonne présentation et merci surtout pour ton ressenti, Brigitte ! Bonne soirée de ce dimanche ! Bisous♥

Bernie 05/04/2020 18:37

Madrid est une ville que j'adore, alors une histoire qui se passe dans sa banlieue me tente bien.

chevrette13 05/04/2020 15:54

bonjour
au départ un livre philosophique mais en te lisant on voit que l'auteur n'a pas oublié l'humour..ça semble bien étrange ce cocktail ..
bon dimanche

Renée 05/04/2020 15:49

Merci pour ce ressentis Brigitte douce semaine a venir. Bisous

autobiographie 05/04/2020 13:44

Les quatre personnage ne sont pas sympas au départ de ta description... et puis, pour un peu, ce que nous en dit par la suite, ils sont en voie d'amélioration... Pas pas facile vraiment. Tout compte fait, par ces temps de journées sans sortir, je vais me mettre à la lecture de Proust, shame on me! je ne l'ai pas encore lu dans son intégrité! Bonne journée, Gisèle

ecureuilbleu 06/04/2020 09:23

Certains sont cabossés mais sympas. Je te laisse Proust : je n'ai jamais réussi à le lire. Bonne journée et bisous

celine 05/04/2020 11:26

merci pour cette idée lecture, je note. pas trop de "touristes" arrivés pour les vacances vers chez toi? bises.celine

ecureuilbleu 06/04/2020 09:17

Oui, Céline, il y en a d'arrivés, en catimini... Bisous

Pascale MD 05/04/2020 11:24

Merci pour ce partage, je vais tenter de le trouver sur la tablette.
Bises et bonne journée

domi 05/04/2020 10:55

les commentaires marchent !!!

ecureuilbleu 05/04/2020 11:52

Super bonne nouvelle !

domi 05/04/2020 10:55

oui, il leur faut donc apprendre

Anne 05/04/2020 10:54

Cette phrase "L'Humanité est divisée entre ceux qui savent aimer et ceux qui ne le savent pas." n'est pas forcément juste; on apprend de la vie en vivant; il n'est jamais interdit de changer; ce livre (qui a un titre accrocheur effectivement) doit être intéressant, car il est à la fois livre de développement personnel et intrigue romanesque; c'et pas mal et original!

ecureuilbleu 06/04/2020 09:00

Cette phrase est une belle conclusion pour le roman, car certains n'arrivent pas à changer et à donner. Bonne journée

jill bill 05/04/2020 08:30

Une belle découverte, je suis d'accord avec toi !! Merci, bises

Golondrina63Auv 05/04/2020 08:28

Peut -être que si je le trouve ...je pourrais le lire
Merci à toi pour la suggestion
Bon dimanche Brigitte

Quichottine 05/04/2020 08:20

Merci pour cette découverte. J'aime beaucoup la façon dont tu parles de tes livres.
Bisous et douce journée.

ecureuilbleu 06/04/2020 08:55

Merci pour ce compliment et bonne journée. Bisous

missfujii. 05/04/2020 06:46

Je pense que ce roman, me plaira beaucoup, je note le titre

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

Mon blog de tutoriels : "Merci mes petits doigts"

 

Découvrez les dernières participations au Café Thé :

- Café Thé n° 109 - "Votre ou vos activités de loisir préférée(s)..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 110 - "Les coccinelles..." en cliquant ICI

 - Café Thé n° 111 - "Vos meilleures vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 112 - "Bouger en vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 113 - "Rentrée des classes..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 114 - "Les godillots..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 115 - "Au pied de mon arbre..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 116 - "Voudriez-vous voler comme elle ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 117 - "Votre feuilleton ou série préférés..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 118 - "Oeuvre éphémère en yaourt..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 119 - "Les signes annonciateurs du printemps..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 120 - "A quoi pensent les animaux alors que nous sommes confinés ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 121 - "En mai, fais ce qu'il te plait..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 122 - "Vos prochaines vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 123 - "La fontaine de Dame Grenouille..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

- Café Thé n° 124 - "Votre autoportrait..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

 

Participez au Café Thé n° 125 - "Un livre qui vous a fait rêver lorsque vous étiez enfant..." en cliquant LA jusqu'au 30 septembre 2020.

 

Pour voir ou revoir de plus anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty, Mansfield, Durgalola, Erika, Fanfan et Pierrette... Il est chez Manou, et partira ensuite chez Céline, puis chez Françoise......

 

Mon profil sur Babelio.com
 

Badge Lecteur professionnel

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.