Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 janvier 2019 3 30 /01 /janvier /2019 06:00

J'ai emprunté ce livre à la bibliothèque, pour son titre, et pour la 4ème de couverture.

Informations pratiques :

 

Roman de François Roux, paru aux Editions "Albin Michel", collection Large vision, en 2014. 679 pages. 22,90 €

 

La 4ème de couverture :

Le 10 mai 1981, la France bascule à gauche.
Pour Paul, Rodolphe, Benoît et Tanguy, dix-huit ans à peine, tous les espoirs sont permis.

Trente et un ans plus tard, que reste-t-il de leurs rêves, au moment où le visage de François Hollande s’affiche sur les écrans de télévision ?

Le bonheur national brut dresse, à travers le destin croisé de quatre amis d'enfance, la fresque sociale, politique et affective de la France de ces trois dernières décennies. Roman d'apprentissage, chronique générationnelle : François Roux réussit le pari de mêler l'intime à l'actualité d'une époque, dont il restitue le climat avec une sagacité et une justesse percutantes.

 

Mon ressenti :

 

Le 10 mai 1981, François Miterrand est élu, faisant basculer la France à gauche.

4 amis, à la fois proches et différents, vont passer le bac, en Bretagne, animés par des ambitions et pulsions différentes.

Paul, le narrateur, fils de médecin, homosexuel, va partir à Paris, pour "faire médecine", contre son gré.

Rodolphe, fils d'un ouvrier, militant communiste, brillant élève est attiré par la politique.

Tanguy, orphelin de père, entouré par sa mère et ses soeurs, entrera en classe préparatoire pour intégrer une grande école de commerce.

Benoit, fils d'agriculteurs, élevé par ses grands-parents, choisit de rester au pays, et s'adonne à sa passion, la photographie.

Nous allons suivre l'existence de ces 4 garçons, de 1981 à 1984, , puis presque 30 ans plus tard, de 2009 à 2012 : leur insouciance, leurs ambitions, leurs espoirs, leurs réussites, leurs amours, et les accidents de la vie : leurs échecs, leurs divorces, leurs doutes... A travers eux, nous découvrons les coulisses de la politique, du monde des affaires, la vie d'artistes...

L'auteur scanne la France et la société, des années 80 et son évolution jusqu'en 2012 : montée du chômage, de la crise, apparition du sida, consommation effrénée, capitalisme, nouvelles méthodes de management, mondialisation, recherche démesurée du profit, économie de plus en plus dirigée par la finance.

 

Je me souviens très bien du moment où j'ai appris l'élection de François Mitterrand, en mai 1981. J'avais 25 ans. J'étais en balade à Libourne avec mon futur ex-mari. Tout semblait devenu possible. Les taux d'intérêt et l'inflation étaient démesurés... Ils tiraient l'économie vers le haut ou du moins en donnaient l'illusion.

Et j'ai vécu les 30 années qui ont suivi. Comme les 4 héros, mes illusions se sont transformées en doutes puis en désillusions. Le chômage a fortement progressé, les conditions de travail se sont durcies, le management s'est déshumanisé...

J'ai aimé les personnages, surtout Benoît, qui photographie les émotions dans ses portraits, et est resté humble malgré son succès international ; mais aussi Alice, la femme de Rodolphe, qui s'efforce de répandre le bonheur autour d'elle.

 

Ce roman est bien écrit, bien documenté, passionnant : une réussite totale !

 

Quelques extraits :

- Dans les moments de crise, les gens pensent à leur survie, pas à celle de la planète.

- Une pensée le traversa et il  réalisa brutalement -comme un uppercut que l'Entreprise lui balancerait en pleine figure- que l'ambition ultime et inavouée du capitalisme moderne - celui qui avait, en vingt ou trente ans, remplacé le capitalisme plus ou moins paternaliste de ses années de jeunesse - était de mettre en place des process destinés à se débarrasser systématiquement et méthodiquement des êtres humains, une opération en quelque sorte assimilable à un vaste génocide des travailleurs du monde entier. Bien que le système les désire de plus en plus nombreux à consommer, il les souhaitait, dans le même temps, de moins en moins nombreux à produire.

- Et si le bonheur était la plus grosse arnaque de ce siècle et de tous ceux qui l'ont précédé ? Et si le souci d'atteindre le bonheur était précisément la chose qui nous faisait le plus souffrir ?

- De nous quatre, il était le seul que j'imaginais être un jour capable de déployer ses ailes et de s'envoler bien au-dessus de la bêtise, du mensonge et de la médiocrité. C'est tout le contraire qui est arrivé. Ce sont la bêtise, le mensonge et la médiocrité qui ont eu sa peau.

Partager cet article

Repost0

commentaires

Martine 04/02/2019 08:49

Un livre d'une grande richesse. Pour le moment,j'ai envie de me déconnecter de notre monde et préfère les romans de Fantaisy.

Bisous

chevrette13 31/01/2019 11:55

bonjour
pas trop attirée par ce type de lecture, mon mari oui par contre
bisous

colettedc 31/01/2019 03:06

Ton ressenti est très, très bon ... alors, ce doit être bon !!! Merci de ta présentaion Brigitte ! Bisous♥

fanfan 30/01/2019 21:43

Je vais le noter ,pour une lecture éventuelle. Bonne soirée

cathycat 30/01/2019 19:21

Je pense que ce livre me plairait. Ce qui m'effraie un peu c'est le nombre de pages. Cela semble est un gros pavé et pour le moment j'ai pas mal de livre à lire, mais je pense que je me laisserai tenter un peu plus tard, ta critique donne envie. Bisous

écureuil bleu 01/02/2019 11:31

Je crois qu'il te plairait, Cathy, parce que ce sont des années que nous avons vécues... Bonne journée et bisous

lemenuisiart 30/01/2019 19:20

C'est très bien s'il est bien

Elisabeth LEROY 30/01/2019 17:43

Bonsoir Ecureuil, j'avais 28 ans en 1981 et 2 enfants. Avec mon mari nous avons été très heureux quand Mitterrand a été élu. Cela n'empêche pas que nous avions notre propre vie à gérer. Les transformations ont été inévitables, la vie est faite de choses positives et d'autres négatives. La vie va dans tous les sens. Merci pour la découverte. Bises.

écureuil bleu 01/02/2019 11:24

Oui, Elisabeth : la vie n'est pas un long fleuve tranquille. Ce roman retrace bien les transformations de la société. Bisous

retour du marché 30/01/2019 16:57

Tu m'as troublé avec ton âge !!! Du coup j'ai calculé j'avais 22 ans .Le temps passe vite mais cette (époque ) je m'en souviens très bien ,je ne sais pas si j'aurais le coup de cœur en lisant ce livre ...
Bises bonne journée !

Quichottine 30/01/2019 15:47

Je note ce titre... tu m'as donné envie de le lire.
Bisous et douce journée.

Mimi 30/01/2019 15:26

Il est dans ma PAL depuis sa sortie mais je ne l’ai pas encore lu. Mais il le sera de toute façon puisqu’encore une fois, je viens d’en lire un ressenti très positif. Merci Brigitte !

écureuil bleu 01/02/2019 10:55

Je me suis retrouvée dans ces pages, même si je n'ai pas vécu dans le même milieu. Bonne journée

Renée 30/01/2019 14:57

Bof pas tentée du tout là...Bisous bisous

ruthiebear 30/01/2019 14:46

It sounds like you related well to this story. Friendship

françoise80 30/01/2019 13:39

pas trop tenté, par ce livre...
bisous
françoise80

manou 30/01/2019 12:42

Je n'en ai lu que des critiques positives jusqu'à présent ! Mais c'est bizarre pour l'instant il ne me tente pas...trop politique pour moi :) bisous

écureuil bleu 01/02/2019 10:43

Bonjour Manou. C'est plus l'histoire de ces jeunes gens et une analyse de la société (dont la politique n'est qu'un aspect). Bisous et bonne journée

autobiographie 30/01/2019 12:20

Le bonheur national brut... Pardonne-moi Ecuceuil. Tu nous vantes les mérites de ce bouquin que je ne lirais pas car je ne lis que mon journal (et encore!) mais le titre me met en joie car, faut bien le dire, c'est la revendication des Gilets jaunes et même des foulards rouges et... des...Y'en a des qui veulent le bonheur national brut! Bises, Gise

écureuil bleu 01/02/2019 10:38

Je ne suis pas sûr que l'indicateur ait progressé depuis les années 80. Bonne journée et bisous

domi 30/01/2019 12:02

ah ! les promesses non tenues ! Merci pour l'info

danièle 30/01/2019 11:40

Merci pour ta chronique, un livre qui devrait m'intéresser.
Très bonne journée, bises

Anne 30/01/2019 10:50

Je crois que je dirais comme Laura.
Mitterrand a été méprisant, hautain, hypocrite. Machiavélique; aujourd'hui, ça ne passerait pas! Une grande illusion.
Le bonheur lui, n'est pas une illusion; il se construit au fil du temps et avec plus ou moins de chances dans les mains.....l
J'ai cru que le titre renvoyait au Bhoutan; car là, la valeur monétaire c'est le BNB, le bonheur national brut. Le titre y fait allusion...

écureuil bleu 01/02/2019 10:22

Bonjour Anne. Cela n'a guère été mieux par la suite... Bonne journée

Rose63 30/01/2019 09:31

Je ne me pose pas ce genre de question sur le bonheur si arnaque ou pas
Chacun construit sa vie en apprenant de la vie , et la simplicité n'est-elle pas l'assurance d'un grand bonheur
Bonne journée Brigitte

écureuil bleu 01/02/2019 09:44

Ces 4 jeunes hommes construisent peu à peu leur vie, chacun à sa façon... Bisous

Josette 30/01/2019 09:12

les désillusions viennent quand on s'aperçoit que nos rêves ne sont que du vent que certains savent bien brasser ...et les conséquences sont bien lourdes !

écureuil bleu 01/02/2019 09:33

Oui, tout à fait... Bonne journée, Josette et bisous

missfujii. 30/01/2019 08:08

Un livre à découvrir, merci pour ta chronique

laura vanel-coytte 30/01/2019 07:12

J'avais 11 ans et je fais partie de ceux qui n'y ont pas cru
alors je ne lirais pas

écureuil bleu 01/02/2019 09:32

A 11 ans ?

jill bill 30/01/2019 06:32

Ah oui quel bouquin ! Les années 60 et 70 ont été ma foi "belles" après comme un soufflet c'est retombé... !!!! Merci Brigitte, bises

laura vanel-coytte 01/02/2019 09:46

A 11 ans, je me souviens de l'abolition de la peine de mort par exemple, super
Mitterrand a fait des choses bien(comme d'autres: Weil et l'avortement par exemple) et je l'admire pour certaines choses
J'ai adoré les années 80, années de mon adolescence, années radios libres, Lang, 1 eres amour, musique puis sida, queen etc...
mais je n'ai jamais cru au socialisme

écureuil bleu 01/02/2019 09:30

Moi j'ai trouvé que c'était les années 80-90... Bisous

Pascale MD 30/01/2019 06:16

Merci à toi, je prends note du titre ;-)
Bonne journée

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 63 ans, 2 fils, 3 petites-filles et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

Mon blog de tutoriels : "Merci mes petits doigts"

 

Découvrez les dernières participations au Café Thé :

- Café Thé n° 109 - "Votre ou vos activités de loisir préférée(s)..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 110 - "Les coccinelles..." en cliquant ICI

 - Café Thé n° 111 - "Vos meilleures vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 112 - "Bouger en vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 113 - "Rentrée des classes..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 114 - "Les godillots..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 115 - "Au pied de mon arbre..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 116 - "Voudriez-vous voler comme elle ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 117 - "Votre feuilleton ou série préférés..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 118 - "Oeuvre éphémère en yaourt..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 119 - "Les signes annonciateurs du printemps..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 120 - "A quoi pensent les animaux alors que nous sommes confinés ?" en cliquant ICI

- Café Thé n° 121 - "En mai, fais ce qu'il te plait..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 122 - "Vos prochaines vacances..." en cliquant ICI

- Café Thé n° 123 - "La fontaine de Dame Grenouille..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

- Café Thé n° 124 - "Votre autoportrait..." en cliquant ICI pour 1/2 et LA pour 2/2

 

Participez au Café Thé n° 125 - "Un livre qui vous a fait rêver lorsque vous étiez enfant..." en cliquant LA jusqu'au 30 septembre 2020.

 

Pour voir ou revoir de plus anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty, Mansfield, Durgalola, Erika, Fanfan et Pierrette... Il est chez Manou, et partira ensuite chez Céline, puis chez Françoise......

 

Mon profil sur Babelio.com
 

Badge Lecteur professionnel

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.