Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 mars 2017 3 08 /03 /mars /2017 06:00

Vous vous souvenez peut-être de cette fameuse phrase prononcée par le général Français lors de la bataille de Fontenoy en 1745.

Michel Iturria, ancien dessinateur pour le journal Sud-Ouest, dont j'apprécie beaucoup les dessins humoristiques est aujourd'hui à la retraite. Il continue à publier un dessin par semaine dans le Mag de Sud-Ouest.

Voici celui paru dans le Mag du 5 mars 2017, qui met en scène cette bataille et sa fameuse phrase.

J'ai bien ri en regardant ce dessin et sa légende.

Messieurs les Anglais, tirez les premiers !

Sa légende : "Aujourd'hui on n'arrête pas de parler d'une COUPURE entre le PEUPLE et les ELITES. Il est pourtant évident qu'elle existe depuis des siècles..."

 

Les tirailleurs français prêts à tirer, au premier plan, se sentent trahis tandis que les deux capitaines se font des courbettes

 

Quelques informations sur la bataille de Fontenoy qui a eu lieu le 11 mai 1745, opposant les troupes franco-irlandaises conduites par le maréchal de Saxe aux troupes anglaises, hollandaises et autrichiennes, commandées par le duc de Cumberland. 130 000 hommes ont participé à ce combat.


Selon Voltaire, lors de l'avancée de l'infanterie anglaise, les officiers anglais saluèrent leurs homologues français et le capitaine Charles Hay cria : "Messieurs des Gardes françaises, tirez !". Ce à quoi le Comte d'Auteroche, lieutenant, aurait répondu : "Messieurs, nous ne tirons jamais les premiers, tirez vous-mêmes !".

La tradition populaire ne devait retenir de cela qu'une citation : « Messieurs les Anglais, tirez les premiers ! »  

Contrairement aux apparences, cet échange ne doit rien à la courtoisie ou à la politesse. Une règle du combat d'infanterie interdisait à une troupe de tirer la première dans un combat rapproché, afin de ne pas être désarmé ensuite devant le feu de l'ennemi, le rechargement des armes s'avérant très long. 

L'attaque des Anglais fit de gros dégâts au sein des troupes françaises, mais celles-ci finirent par reprendre le dessus sous les yeux de Louis XV, qui assistait à la bataille. Les Français perdirent 7000 hommes, les coalisés 15000. Mais la Flandre allait bientôt tomber toute entière aux mains des Français.

Partager cet article

Repost 0
Published by ecureuilbleu
commenter cet article

commentaires

Quichottine 11/03/2017 09:31

Eh oui... et merci pour le rappel de ces explications.
Effectivement, il valait mieux ne pas tirer les premiers.
Bisous et douce journée.

rolande 10/03/2017 15:57

Oui je l'ai envoyé a qq amis qui st en dehors de notre région mais en effet en changeant les dates et époques on peut y voir un triste reflet de notre société actuelle, bises et bon WE

écureuil bleu 10/03/2017 20:35

Tout à fait, Rolande ! Bonne soirée et bisous

mamazerty 10/03/2017 09:21

le modus operandi est différent et les nobles sont remplacés par les empires banquiers qui mènent le monde sans souci des quidams....mais tout reste vrai....

écureuil bleu 10/03/2017 20:34

Bonsoir Evelyne. Comme tu le dis c'est juste la manière de faire qui a changé. Bisous

colettedc 10/03/2017 03:14

Magnifique cette illustraton ! Bonne journée Brigitte ! Bisous♥

cathycat 09/03/2017 20:19

Ces combats m'ont toujours semblé ahurissants ! tu mets cent ou mille hommes face à face, ils se tuent et puis c'est fini. De la folie à l'état pur et une incohérence totale. Le dessins illustre avec beaucoup d'humour ce que peuvent penser les troupes... Bisous

écureuil bleu 10/03/2017 20:31

Bonsoir Cathy. Oui c'est horrible : ils étaient forcément condamnés. Bisous

Josette 09/03/2017 18:48

la guerre n'était pas d'opérette... je reviens de Gravelotte et du musée de celle de 1870 ! quel carnage...

Cathy 09/03/2017 08:57

très rôle en effet! :-D

khanel3 09/03/2017 06:39

excellente cette illustration

Hyôtoko 09/03/2017 02:33

Ah, "La guerre de sept ans"... C'est là la première guerre mondiale, au XVIIIe siècle (n'en déplaise aux historiens qui la situe au XXe !). Et tout ceci à cause d'un George Washington téméraire, qui sera l'étincelle qui met le feu aux puissances européennes...
Oui, "tirer le premier" c'est se mettre en "porte-à-faux" tactiquement...
Merci pour cet article éloquent...

écureuil bleu 10/03/2017 20:23

Bonsoir Hyôtoko. J'ignorais que George Washington avait déclenché cette guerre. Bonne soirée

Eglantine 08/03/2017 20:54

J'aime bien l'illustration !C'est toujours pareil ..
Interressant cours d'histoire!

Opaline 08/03/2017 18:47

J'aime beaucoup ce dessin, il est drôle et montre bien effectivement une vision grinçante sur le fossé entre le haut et le bas de la pyramide.

écureuil bleu 10/03/2017 20:00

Je trouve aussi, Opaline. Bonne soirée

lemenuisiart 08/03/2017 18:43

Excellent dessin et merci pour la page d'histoire

Clara65 08/03/2017 18:15

C'était déjà horrible et ça n'a pas vraiment changé ! juste dans la manière de faire !
Bonne soirée et merci pour ce dessin vraiment humoristique.

écureuil bleu 10/03/2017 19:55

Oui, Clara, c'est moins flagrant maintenant, mais c'est tout...

missfujii. 08/03/2017 16:44

Un article intéressant comme toujours, plein d'humour

vivi 08/03/2017 16:05

J'aime bien Iturria aussi :o)

autobiographie 08/03/2017 14:06

Moi, je suis pliée en deux en lisant la répartie du mec dans le premier rang.
BOnne journée, Gisèle

écureuil bleu 10/03/2017 19:54

Moi aussi j'ai beaucoup ri, Gisèle. Bonne soirée et bisous

mansfield 08/03/2017 13:57

Bien documenté... et aujourd'hui toujours ce petit paradoxe européen qui existe!

victoria lynn 08/03/2017 09:11

la guerre en dentelle ; des hommes se font écharpés sous les yeux des nobles :( rien n'a changé

Mimi 08/03/2017 08:46

La chair à canon et à fusil un coup... Un dessin plein d'humour pour une triste réalité !

jill bill 08/03/2017 08:22

Ah oui phrase connue et j'adore ce dessin... Les gens de peuple se font tuer au combat, les chefs... no comment !!! Merci à toi, bises de jill

écureuil bleu 10/03/2017 19:47

Oui, Fabienne. Les premières lignes étaient automatiquement condamnées. Bonne soirée et bisous

l'Univers d'Erika 08/03/2017 08:06

Merci de partager les dessins de Michel Iturria,
Cela a toujours existé sauf que l'on en parlait pas...
Bonne journée
Bises, Erika

manou 08/03/2017 07:07

En effet il était nécessaire pour moi de remettre cette phrase célèbre et célébrée ici avec humour, dans son contexte historique...c'est bien loin tout ça !! On devrait apprendre l'histoire aux enfants de cette façon-là, je suis sûre qu'il la retiendrait beaucoup plus facilement :) Bisous Brigitte et merci pour toutes ces explications

écureuil bleu 10/03/2017 19:41

Merci à toi, Manou et bonne soirée. Bisous

Rose63 08/03/2017 06:56

Tes articles sont toujours passionnants
Bonne journée à nous toutes

Martine 85 08/03/2017 06:46

J'ai appris. Merci. Tres sympa le dessin. Bisous.

Présentation

  • : Le blog de ecureuilbleu
  • Le blog de ecureuilbleu
  • : Pour cultiver le bonheur : découvrir, partager, s'émerveiller, rêver, s'amuser...
  • Contact

Profil

  • ecureuilbleu
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser
  • Mère divorcée, 59 ans, 2 fils, 1 petite-fille et 1 petit-fils. J'adore écrire, dessiner, peindre, photographier, lire, aller au cinéma et au théâtre, voyager, jardiner, planter des graines et les regarder pousser

Bonjour et bonne visite ! Pas la peine de laisser un pourboire, mais un commentaire serait le bienvenu ! Merci d'avance...

Recherche

Mes autres blogs :

Le même que celui-ci, sous Eklablog : 

http://unebonnenouvelleparjour.eklablog.com/

Mon blog d'origami modulaire : http://origami-modulaire.over-blog.com/

 

Logo Café-Thé

Participez au jeu Café Thé n° 88 - "Décoller ses timbres..." en cliquant ICI jusqu'au 31 août 2017.

Pour voir ou revoir d'anciens jeux Café Thé, cliquez parmi les "Catégories", colonne de droite sur "Caféter".

Sur les petites routes du bonheur...

Catégories

Les livres et moi :

Le livre voyageur n° 1 : "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur"

Vous êtes 25 à avoir reçu le livre voyageur "Ne tirez pas sur l'oiseau moqueur" qui a circulé pendant 5 ans, traversé la France de part en part, survolant la Méditerranée, l'Atlantique, une partie du continent Africain et parcouru plus de 36 000 kms !

Pour en savoir plus sur le voyage du livre voyageur, cliquez ICI.

Le livre voyageur n° 2 : "Demain est un autre jour" s'est perdu dès les premiers voyages

Le livre voyageur n° 3 : "Jamais deux sans toi" est déjà allé chez Cathycat, Catiechris, Khanel, Paraty et se trouve chez Mansfield. Il devrait partir ensuite chez Durgalola, puis Erika, Fanfan, Gisèle et Pierrette...

 

Mon profil sur Babelio.com

Les communautés que je gère

Les trois communautés de blogs que je gère :

- Embellissons nous la vie

- Douceurs et beautés du Sud-Ouest

- Un pont entre nous

Si vous souhaitez augmenter votre audience et échanger avec d'autres blogueurs ayant les mêmes centres d'intérêt que vous, n'hésitez pas à vous inscrire (en cliquant sur la commu auté choisie et suivant les instructons) et à publier dans ces communautés.

Les blogs à seul caractère commercial sont refusés.